“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'homme aux 28 millions de livres vendus

La plus célèbre des «Mamies» mentonnaises, Eliane Vassalo.	(DR)

Élection de Super Mamie : appel à candidatures

Yvette Ferrier, indissociable du refuge de Fontanalbe et impatiente de retrouver ses équipiers et les randonneurs.

Vers la voie sacrée, le refuge de Fontanalbe inauguré

Les éditions de la Sarriette lancent les journaux-mémoires

Les tout-petits profitent de la crèche à Cap-d'Ail. Ici avec le maire et Pascale Spagli, élue déléguée à la petite enfance et une partie du personnel.

Cap-d'Ail : douce reprise de la crèche

La petite boîte arrive chez les restaurateurs

Mis à jour le 13/02/2016 à 05:12 Publié le 13/02/2016 à 05:12
La distribution des boîtes pour le doggy bag a démarré depuis jeudi en mairie, où les restaurateurs peuvent venir retirer leurs stocks, comme l'a fait le restaurant Bella Vita, rue Caroline.

La distribution des boîtes pour le doggy bag a démarré depuis jeudi en mairie, où les restaurateurs peuvent venir retirer leurs stocks, comme l'a fait le restaurant Bella Vita, rue Caroline. Michael Alesi

La petite boîte arrive chez les restaurateurs

La mairie vient de mettre à disposition des restaurants 5 000 emballages pour permettre à leurs clients de repartir avec ce qu'ils n'ont pas fini. Une démarche voulue éco-responsable

L'idée n'est pas de paraître radin… mais eco-responsable ! Le doggy bag arrive en Principauté. Nom de code : « la petite boite ». Un concept porté par la mairie pour permettre aux clients des restaurants de ramener chez eux les restes de leurs assiettes.

Déjà 5 000 petites boites et autant de sacs en papier ont été imprimés et distribuées ces derniers jours aux 17 premiers restaurateurs qui ont choisi de jouer le jeu en Principauté.

« La mairie s'est engagée à fournir les 10 000...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct