“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Secteur qui recrute, énorme perte au casino, disparu retrouvé: voici votre brief...

Vous cherchez du travail? Voici un des secteurs qui recrute le plus dans la régi...

Contrôles routiers, OGC Nice contre Montpellier, prolonger les vacances: voici v...

Avec les animaux, les cirques vont dans le mur

Sur scène cet été à Bangkok en Thaïlande, où la troupe s'est produite pour la première fois à l'occasion d'une tournée en Asie.	(DR)

Les Petits chanteurs reprennent du service

La grotte de l'Observatoire (re)passée au peigne fin

Mis à jour le 23/08/2016 à 05:09 Publié le 23/08/2016 à 05:09

La grotte de l'Observatoire (re)passée au peigne fin

En septembre, les fouilles archéologiques vont reprendre sous le jardin exotique, après trente ans d'interruption. L'occasion d'en découvrir plus sur le Monaco de nos lointains ancêtres

Cent ans ont passé depuis que des ouvriers, à la demande du Prince Albert-Ier, ont mis à jour de nombreuses reliques archéologiques, lors de travaux pour agrandir le Jardin exotique.Nous étions alors en 1916. En septembre, les fouilles vont reprendre à la grotte de l’Observatoire, une première depuis 1987. L’occasion pour l’équipe de recherche affiliée au Musée d’anthropologie préhistorique de faire la lumière sur de nouvelles zones de la longue histoire de Monaco. Et de compléter la collection de plusieurs dizaines de milliers de reliques retrouvées au fil du temps. Elena Rossoni-Notter, docteur en archéologie et fille du pays, et Patrick Simon, directeur du musée, creusent le sujet avant la reprise des fouilles.

Comment a débuté le périple archéologique de Monaco?
- Elena Rossoni-Notter: La première relique découverte sur le territoire remonte au XVIIIe siècle. C’est un petit bout d’éléphant découvert dans la grotte située sous le Jardin exotique. Par la suite, dans une envie d’urbanisation, les gens ont creusé partout pour ériger les fondations de Monte-Carlo: l’occasion de découvrir de nombreux vestiges perdus. Nos Princes étaient alors intéressés par l’archéologie et les chercheurs se sont mis à collecter toutes les trouvailles, qui étaient conservées au Palais princier. La fondation du Musée en 1902 marque le début de l’aventure archéologique moderne de Monaco.

Quels sont les sites de fouilles les plus importants?
- E.R.-N.: Le plus vieux est la grotte de l’Observatoire. Comme preuve de son ancienneté, nous y avons retrouvé des outils préhistoriques très spéciaux datant de l’Homo erectus. Il y a une différence flagrante avec ceux utilisés par les Cro-Magnons. C’est l’indicateur d’une culture à part vieille de plus de 300.000 ans.
- Patrick Simon:...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct