“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Olivier Dassault, président du groupe d'amitié franco-monégasque, entouré de la députée de la 4e circonscription des A.-M., Alexandra Valetta-Ardisson et de Stéphane Valeri, président du Conseil national.	(DR)

Échanges de bons procédés entre élus monégasques et français

Isabelle Lombardot, directeur du Pavillon Bosio, entourée de Mme l'Ambassadrice de France à Monaco, du maire et des membres du Conseil communal, de Stéphane Valéri, président du Conseil national, de Patrice Cellario, conseiller de gouvernement-ministre de l'Intérieur, et de Claude Rosticher.

Récompense pour Isabelle Lombardot, directeur du Pavillon Bosio

Inauguration du consulat du Canada à Monaco

Ils étaient 350 acteurs du monde économique, lundi soir au Yacht Club.

33e rendez-vous des adhérents du Monaco Economic Board

Le TC RCM sera de la partie.	(Archives L.B.)

Fête du sport et de la jeunesse : tous à Jean-Gioan et ses abords samedi !

L'épreuve de force des motards en colère

Mis à jour le 17/04/2016 à 05:09 Publié le 17/04/2016 à 05:09
Plusieurs centaines de motards venus de tout le département ont convergé hier midi vers Cagnes-sur-Mer.

Plusieurs centaines de motards venus de tout le département ont convergé hier midi vers Cagnes-sur-Mer. Sébastien Botella

L'épreuve de force des motards en colère

Des centaines de personnes ont répondu, hier, à l'appel de la Fédération des motards en colère. Dans leur viseur : la mise en place d'un contrôle technique à la revente des deux-roues motorisés

Grand soleil, température idéale, il faisait un temps parfait pour une promenade à moto hier matin. Sauf que les centaines de motards réunis sur la Côte d'Azur n'étaient pas là pour faire du tourisme. À l'initiative de la Fédération française des motards en colère (FFMC), deux cortèges ont convergé vers Cagnes-sur-Mer. Le premier partant de Grasse et passant par Cannes et Antibes ; le second en provenance de Menton, passant par Beaulieu et Nice.

Leur but : faire reculer le gouvernement qui veut imposer un contrôle technique à la revente des deux-roues...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct