“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Les Grands Appartements du Palais princier ont attiré les foules aux Jou...

Les gagnants du concours de la photographie sous-marine sont...

"Il y a encore plein de mystères": Gildo Pastor, le fils d'Hélène, raconte avoir...

Le tram arrive à l'aéroport, pour une phase de tests

Le lancer de haches, ça vous tente ?

Joe Kals appelle aux dons pour financer son challenge

Mis à jour le 01/04/2017 à 05:15 Publié le 01/04/2017 à 05:15
Agé de 55 ans, Joe Kals a déjà relevé de nombreux défi comme rallier Le Havre à Menton en marche pendulaire ou gravir les marches de la Tour Eiffel. Aujourd'hui, son défi est tourné vers les États-Unis.

Agé de 55 ans, Joe Kals a déjà relevé de nombreux défi comme rallier Le Havre à Menton en marche pendulaire ou gravir les marches de la Tour Eiffel. Aujourd'hui, son défi est tourné vers les États-Unis. Michael Alesi

Joe Kals appelle aux dons pour financer son challenge

Paraplégique, le Mentonnais souhaite rallier New York à Los Angeles en marche pendulaire. Pour l'heure, il a récolté 5 700 e sur une plateforme en ligne. Bien loin des 20 000 e nécessaires

Joe Kals rêve d'un défi Outre-Atlantique. Mais pour l'instant, le Mentonnais regarde la Méditerranée dont l'horizon semble infranchissable… comme le haut d'un mur. « Pour l'heure, je n'arrive pas à récolter l'argent nécessaire pour mon nouveau défi. C'est difficile de mobiliser les gens autour du handicap. Mais, j'arriverai à me faire entendre », assure-t-il, le cœur battant dans les artères. Joe Kals refuse mordicus d'abandonner. Jamais....

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct