“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Les Grands Appartements du Palais princier ont attiré les foules aux Jou...

Les gagnants du concours de la photographie sous-marine sont...

"Il y a encore plein de mystères": Gildo Pastor, le fils d'Hélène, raconte avoir...

Le tram arrive à l'aéroport, pour une phase de tests

Le lancer de haches, ça vous tente ?

"Je finissais un cycle de quatre ans à Menton": Franck Pouilly quitte l’hôpital de La Palmosa

Mis à jour le 03/09/2018 à 09:32 Publié le 03/09/2018 à 10:00
Franck Pouilly quitte l’hôpital de La Palmosa après quatre ans à la direction.

Franck Pouilly quitte l’hôpital de La Palmosa après quatre ans à la direction. Photo Thibaut Parat

"Je finissais un cycle de quatre ans à Menton": Franck Pouilly quitte l’hôpital de La Palmosa

À la tête de l’établissement depuis quatre ans, il prend la direction de plusieurs établissements hospitaliers dans les Alpes-de-Haute-Provence. Franck Pouilly part sur un bilan positif.

Le directeur de l’hôpital de Menton, Franck Pouilly, a passé quatre années intenses à La Palmosa. Le temps nécessaire pour une refonte quasi totale de l’établissement hospitalier, aussi bien dans son organisation physique et administrative que dans ses missions médicales dédiées à la population de la Riviera française. Il prend aujourd’hui ses fonctions à Manosque. Retour sur son bilan mentonnais et sa vision de l’avenir de l’hôpital.

Quelles sont les raisons de votre départ?
Il était prévu, puisque je finissais un cycle de quatre ans à Menton, au cours duquel nous avons finalisé, avec le président du conseil de surveillance et la présidente de la Commission médicale de l’Établissement (CME) les dossiers prioritaires pour l’avenir de La Palmosa.

Quels sont-ils?
La fusion-absorption avec le Centre de rééducation cardio-respiratoire de Gorbio (CRCR), le regroupement sur un seul site et la spécialisation des lits (82) de Soins de suite et de réadaptation (SSR) inaugurés au début de l’été avec l’aménagement d’un large espace dédié à la rééducation, et, dès ce mois de septembre, l’ouverture d’un centre de balnéothérapie, le déménagement de la direction et des consultations externes (fin du mois) et l’installation de l’IRM qui interviendra en mars 2019 après deux mois de travaux.
Sur quatre ans, ce chantier de rénovation s’est déroulé par phases, qui se sont enclenchées les unes aux autres et ont permis d’aboutir à une opération globale et...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct