“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'été All inclusive de Dubosc Demaison et Onteniente

Véronique Luddeni, installée à Saint-Martin-Vésubie, est vice-présidente du Syndicat national des vétérinaires d'exercice libéral (SNVEL). Elle constate l'avancée d'un désert médical pour les animaux.

Vétérinaires : c'est la pénurie !

Selon une étude, en 2030, les animaux domestiques seront « des membres de la famille ».

Le vétobashing une source de stress!

La voix de Brigitte Fossey envoûtera le Chateau des Terrasses.

Brigitte Fossey vous raconte ce soir Le Vieil Homme et la mer

Comme cette jument et son poulain, 26 chevaux en «  misère physiologique  » ont été retirés et confiés, vendredi matin, à des associations de protection animale.

26 chevaux mal en point retirés à leur éleveuse

J.-J. Raffaele : M. Macron, faites-nous confiance !

Mis à jour le 14/01/2018 à 05:15 Publié le 14/01/2018 à 05:15
Jean-Jacques Raffaele et les conseillers municipaux de la majorité et de l'opposition étaient hier réunis face à la population turbiasque.

Jean-Jacques Raffaele et les conseillers municipaux de la majorité et de l'opposition étaient hier réunis face à la population turbiasque. J.D.

J.-J. Raffaele : M. Macron, faites-nous confiance !

Le maire de La Turbie a présenté ses vœux à la population et à de nombreux maires des communes limitrophes conviés hier matin. Moment convivial mais aussi messages politiques

Nous ne sommes pas des délégués d'une intercommunalité. Monsieur Macron, laissez-nous travailler. Il faut que cesse cette forme d'arrogance démocratique. 85 % des maires assument leur fonction de façon totalement bénévole. Les communes ont besoin de soutiens financiers pour réaliser leur projet. Or, la suppression des départements, échelons de proximité et de solidarité, serait pour nous le début de la fin. Et c'est une menace aujourd'hui. »


Hier, devant ses administrés, mais aussi de nombreux maires des communes limitrophes, Jean-Jacques Raffaele a d'emblée souligné les difficultés de sa commune face à la politique engagée par Emmanuel Macron. Comme le fit en début de semaine...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres