“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Studios de la Victorine, budget de la Sécu, arrivée de l'automne: voici votre br...

Ces passionnés ont remis à flot des navires à l'abandon

Zéro déchet en cuisine, opération de police d'envergure, tribune contre les viol...

L'attaquant italien Pellegri a joué 45 minutes face à Hyères.

Monaco II toujours sans succès Cannes : vite fait, bien fait

Trott'N'Roll : une journée orangée contre le cancer

Ils ont ramassé des déchets en faisant leur footing

Mis à jour le 16/01/2017 à 05:13 Publié le 16/01/2017 à 21:00
Déchets ramassés et jetés, comme le veut la philosophie « Run Eco Team ».

Ils ont ramassé des déchets en faisant leur footing

La première « Run Eco Team » dimanche, le long du sentier littoral de Cap-d'Ail a permis de récolter un nombre conséquent de déchets glanés par ces coureurs éco-responsables

La pêche à été bonne. Malheureusement. Hier matin, une quinzaine de sportifs sont revenus les mains et les sacs pleins de leur petit footing le long du sentier littoral de Cap-d'Ail.

Résidus de plastiques, boîtes de fast-food, bouteilles en verre, mégots, polystyrène, canettes…

Le tas de déchets impressionne. Il a été formé en moins d'une heure par ces sportifs qui participaient à la première "Run Eco Team" organisée dans le secteur par Sébastien Uscher.

Le triathlète, employé à Decathlon Monaco adhère, comme 13.000 autres personnes, à la philosophie de Run Eco Team via Facebook. Un groupe qui a reçu le coup de pouce de Mark Zuckerberg himself.

Un geste citoyen

"Si chacune des personnes qui adhère à ce groupe ramasse un déchet par semaine lorsqu'il court, nous atteindrons les 7,5 tonnes de déchets éliminés chaque semaine qui sont à l'air libre", calcule Sébastien Uscher.

Hier, en une heure, la quinzaine de coureurs - qui ont démarré à 10 heures du centre commercial de Fontvieille - se sont repartis entre la plage Marquet et la pointe des Douaniers, et l'avenue du 3-Septembre.

Ils ont collecté de quoi remplir un container à ordures en une petite heure.

Le vent assez fort a également favorisé le déplacement de détritus abandonnés par des consommateurs.

Le 12 février, au départ de Menton

"Nous avons même ramassé un short sur la plage et une tong retrouvée entre les rochers", détaille une coureuse. Qui comme les autres, a été sensibilisée par le projet, accessible à tous.

"Quand on court, si on voit une bouteille plastique, qu'on la ramasse et qu'on la jette dans la poubelle la plus proche, c'est un acte tout simple mais important", continue Sébastien Uscher.

Prochain rendez-vous pour porter cette philosophie du "Run Eco Team", le dimanche 12 février à Menton, au départ du Bastion, pour une nouvelle sortie running Éco-responsable, ouverte à tous les sportifs.

Les sportifs ont collecté en une petite heure ce tas de déchets sur la voie publique, notamment du sentier littoral.
Les sportifs ont collecté en une petite heure ce tas de déchets sur la voie publique, notamment du sentier littoral. Michael Alési

La suite du direct