“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Comment Monaco entend se positionner sur le marché des séniors

"L'Or des Pharaons" se classe en seconde position des expositions les plus visit...

Ce vendredi, un dernier adieu sera adressé au père Gay dans sa paroisse de Cap-d...

A 90 ans, elle attend 3 jours à l'hôpital avec une fracture

L'étude présentée mardi par l'INSEE porte sur la période 2009-2014. 
	(Infographie IGN-Insee 2018)

Provence-Alpes-Côte d'Azur : l'emploi numérique concentré dans les technopoles

Horizon Monaco ne connaît pas les dossiers

Mis à jour le 17/01/2018 à 05:11 Publié le 17/01/2018 à 05:11
Après les commentaires politiques de leur leader, les colistiers de Primo ! ont évoqué trois dossiers : la priorité nationale, la SBM et la fonction publique.

Horizon Monaco ne connaît pas les dossiers

Après le meeting de son opposante Béatrice Fresko-Rolfo, lundi soir, Stéphane Valeri a voulu apporter la preuve de ce qu'il qualifie d'« incohérences », de « méconnaissance » et même de « vide »

À 11 heures précises au siège de Primo !, Stéphane Valeri accueille les journalistes avec les colistiers qu'il a choisis hier à ses côtés pour parler de la priorité nationale, de la SBM et de la fonction publique. Le rendez-vous hebdomadaire est bien huilé jusqu'à l'échéance électorale du 11 février. Café, eau minérale, stylos, temps de parole réduit pour chacun… Un entraînement avant les trois minutes accordées dans l'hémicycle ?

C'est le leader qui lance la discussion avec, évidemment, son commentaire sur le meeting de lundi soir, à l'espace Léo-Ferré, de son opposante Béatrice Fresko-Rolfo. « J'aurais aimé me présenter devant vous en étant...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct