“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

VIDÉO. Charles Leclerc débarque à Monaco en Ferrari 488 Pista... C'est le plus p...

Tant que me contentieux n'est pas réglé, tout aménagement immobilier est impossible.

Contentieux avec Isola 2000 : nouvelle charge de Riccobono

Le jardin suscite la curiosité des enfants.

Beaulieu : Hélène et le jardin de curiosités

Le nombre de tomes de la procédure démontre l'activité déployée par les enquêteurs.

Un mélange d'amateurisme et de cupidité

Horizon Monaco ne connaît pas les dossiers

Mis à jour le 17/01/2018 à 05:11 Publié le 17/01/2018 à 05:11
Après les commentaires politiques de leur leader, les colistiers de Primo ! ont évoqué trois dossiers : la priorité nationale, la SBM et la fonction publique.

Horizon Monaco ne connaît pas les dossiers

Après le meeting de son opposante Béatrice Fresko-Rolfo, lundi soir, Stéphane Valeri a voulu apporter la preuve de ce qu'il qualifie d'« incohérences », de « méconnaissance » et même de « vide »

À 11 heures précises au siège de Primo !, Stéphane Valeri accueille les journalistes avec les colistiers qu'il a choisis hier à ses côtés pour parler de la priorité nationale, de la SBM et de la fonction publique. Le rendez-vous hebdomadaire est bien huilé jusqu'à l'échéance électorale du 11 février. Café, eau minérale, stylos, temps de parole réduit pour chacun… Un entraînement avant les trois minutes accordées dans l'hémicycle ?

C'est le leader qui lance la discussion avec, évidemment, son commentaire sur le meeting de lundi soir, à l'espace Léo-Ferré, de son opposante Béatrice Fresko-Rolfo. « J'aurais aimé me présenter devant vous en étant...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct