“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le chef sushi du Buddha-Bar Monte Carlo sacré vice-champion du monde de la disci...

Le plus grand voilier de croisière au monde aperçu au large de la Côte d'Azur

Le nouveau commandant de gendarmerie Nicolas Tasset a pris ses fonctions à Mento...

Procès Pastor, canicule, L'Or des Pharaons: voici votre brief info de ce vendred...

Comment Monaco entend se positionner sur le marché des séniors

Haspop, des rues de Lyon au Cirque du Soleil

Mis à jour le 18/08/2018 à 05:21 Publié le 18/08/2018 à 05:21
Depuis qu'il a commencé à danser, Hassan El Hajjami vit un conte de fées.

Depuis qu'il a commencé à danser, Hassan El Hajjami vit un conte de fées. L.M.

Haspop, des rues de Lyon au Cirque du Soleil

Ce Français d'origine marocaine est aujourd'hui metteur en scène pour la compagnie canadienne. Il a derrière lui un parcours riche de rencontres, une vie incroyable

Haspop, c'est son nom de scène. Son vrai nom, c'est Hassan El Hajjami. C'est à lui, à son esprit fantasque, que l'on doit le spectacle avec lequel le Cirque du Soleil a illuminé la salle des Étoiles cette semaine et ce soir encore pour la dernière fois.

Pourtant, a priori, rien ne prédestine ce jeune quadragénaire à la danse. « Moi à la base, je faisais de la boxe. Mon meilleur ami faisait de la danse et il se produisait dans la rue », se souvient-il.

Un jour, il l'accompagne. Et il essaie. « Il m'a appris le moonwalk, le wave (un mouvement de vague avec les bras, NDLR), et ça coulait véritablement en moi. C'était tellement facile. » C'était trop tard, il...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct