“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

VIDÉO. Charles Leclerc débarque à Monaco en Ferrari 488 Pista... C'est le plus p...

Tant que me contentieux n'est pas réglé, tout aménagement immobilier est impossible.

Contentieux avec Isola 2000 : nouvelle charge de Riccobono

Le jardin suscite la curiosité des enfants.

Beaulieu : Hélène et le jardin de curiosités

Le nombre de tomes de la procédure démontre l'activité déployée par les enquêteurs.

Un mélange d'amateurisme et de cupidité

Handiplage : Leur sourire comme récompense

Mis à jour le 05/07/2017 à 05:05 Publié le 05/07/2017 à 05:05
Une baignade sécurisée, un cadre apprécié, des personnes comblées.

Handiplage : Leur sourire comme récompense

C'est le même rituel depuis dix-sept ans : le site Handiplage du Larvotto a officiellement lancé sa saison lundi, pour le plus grand plaisir des organisateurs et des bénéficiaires

La mise à l'eau est progressive, le sourire est immédiat. Christiane-Eugénie Gautier est l'une des nombreuses personnes en situation de handicap à profiter du site Handiplage au Larvotto. Après avoir tenté l'expérience sur les plages françaises, elle a été séduite par le cadre monégasque. « En France, la place réservée aux personnes handicapées était réduite dans l'eau. Ici, c'est grand et la vue est magnifique. Nous pouvons nous baigner en toute sécurité, comme les valides », se réjouit-elle.

Lancée en 2000 sur initiative du Club Soroptimist de Monaco, à laquelle la Principauté s'est associée en 2006,...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct