“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les rues de Monaco ont fêté la musique

Des milliers d'athlètes attendus sur la Côte d'Azur pour l'Ironman

L'équipe organisatrice a réglé les derniers détails de ce week-end.

Cap-d'Ail : ce week-end, fête paroissiale

Oh, les beaux costumes avec le président Jean-Pierre Cognet. 	(DR)

La fête des genêts, c'est ce week-end au village

Sur le parvis du musée Cocteau, plus de 200 enfants des classes de CP de Menton ont chanté et dansé sous le regard conquis des parents et grands-parents !

Les enfants ont fait le show !

Gregory Campillo : La salsa permet de s'évader

Mis à jour le 20/03/2017 à 05:06 Publié le 20/03/2017 à 05:06

Gregory Campillo : La salsa permet de s'évader

Champion du monde de bachata fusion, Gregory Campillo était présent au festival international de salsa de Monaco pour donner plusieurs cours. Rencontre

Même s'il est aidé d'un micro, sa voix porte dans tout l'Espace Léo-Ferré. Il est 15 heures et Gregory Campillo donne un cours de danse latine à plusieurs dizaines de passionnés du monde entier. Anglais, Espagnols, Français, s'ils ont parfois du mal à se comprendre, les danseurs arrivent à communiquer à travers la danse. « C'est ce que j'aime dans ce métier », explique Gregory. « Avec la danse, on change le mental des gens. Quand ils viennent danser,...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres