“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Avec les animaux, les cirques vont dans le mur

Sur scène cet été à Bangkok en Thaïlande, où la troupe s'est produite pour la première fois à l'occasion d'une tournée en Asie.	(DR)

Les Petits chanteurs reprennent du service

Rencontre musicale à ne pas manquer aujourd'hui

Les jeunes de l'EMJ ont participé  dernièrement à la rénovation des locaux avenue de la Lodola.

Cap sur les vacances de la Toussaint pour les 11-14 ans de l'EMJ

J.-L. Biamonti : La SBM est en voie de redressement

Focus sur la situation des migrants mineurs

Mis à jour le 11/10/2016 à 05:13 Publié le 11/10/2016 à 05:13

Focus sur la situation des migrants mineurs

A la frontière franco-italienne, habitants et associatifs constatent, impuissants, que des jeunes étrangers non accompagnés vivent des situations dramatiques, alors qu'ils bénéficient d'un statut particulier

Des migrants pourchassés par des militaires armés. Et parmi eux, des mineurs effrayés. Dans la vallée de la Roya, les témoignages évoquant de telles scènes se multiplient. Scandalisent, souvent. Rappelant à chacun la mort, anonyme, d'un jeune homme tombé du viaduc de l'autoroute à Sainte-Agnès, début septembre. Les mineurs : un cas particulier dans une crise déjà très compliquée.

Cédric Herrou, agriculteur et membre de l'association « Roya citoyenne », a assisté à deux arrestations, dernièrement. L'une, le 25 septembre. « Une vingtaine de mineurs étaient là. Ils sont venus vers moi en confiance, et ont couru quand ils ont vu les forces de l'ordre - alors que ce sont elles qui sont supposées les protéger », raconte-t-il. Précisant que six des jeunes, âgés de 13 à 16 ans, ont été arrêtés. En larmes. « Je les ai retrouvés le lendemain...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct