“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Plus grand voilier de croisière, harkis, pneus immergés: voici votre brief info ...

Le chef sushi du Buddha-Bar Monte Carlo sacré vice-champion du monde de la disci...

Le plus grand voilier de croisière au monde aperçu au large de la Côte d'Azur

Le nouveau commandant de gendarmerie Nicolas Tasset a pris ses fonctions à Mento...

Procès Pastor, canicule, L'Or des Pharaons: voici votre brief info de ce vendred...

Face à la vague de froid, le Mentonnais s'organise

Mis à jour le 28/02/2018 à 05:12 Publié le 28/02/2018 à 05:12
Les sans-abri de Menton trouvent refuge où ils le peuvent. Comme ici, à la gare.

Face à la vague de froid, le Mentonnais s'organise

Les villes de Menton et de Roquebrune mettent tout en place pour aider les sans-abri. Dans l'arrière-pays, la neige a perturbé les routes et l'agriculture... Tous soumis à un phénomène inédit

Avec son microclimat à tendance subtropicale, la ville de Menton a bien du mal - dans l'imaginaire collectif - à rimer avec frimas. Même en plein cœur de l'hiver. Davantage habituée aux épisodes caniculaires, la cité du citron n'en demeure pas moins capable de réagir en cas de déclenchement de « plan grand froid ». Une mesure prise lundi par la préfecture des Alpes-Maritimes, en l'occurrence.

Si de telles alertes sont évidemment rares sur le secteur, les centres communaux d'action sociale (CCAS) de Menton et de Roquebrune - qui travaillent en partenariat - s'y préparent ainsi longtemps en avance. Dès septembre, souligne l'adjointe au maire de Roquebrune en charge des affaires sociales, Solange Bernard.

Le « plan grand froid» rarement déclenché

« Il s'agit d'être prêt si jamais le préfet donne des consignes en ce sens, explique...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct