“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'homme aux 28 millions de livres vendus

La plus célèbre des «Mamies» mentonnaises, Eliane Vassalo.	(DR)

Élection de Super Mamie : appel à candidatures

Yvette Ferrier, indissociable du refuge de Fontanalbe et impatiente de retrouver ses équipiers et les randonneurs.

Vers la voie sacrée, le refuge de Fontanalbe inauguré

Les éditions de la Sarriette lancent les journaux-mémoires

Les tout-petits profitent de la crèche à Cap-d'Ail. Ici avec le maire et Pascale Spagli, élue déléguée à la petite enfance et une partie du personnel.

Cap-d'Ail : douce reprise de la crèche

Europe : les divergences de fond entre UM et Primo

Mis à jour le 24/01/2018 à 05:21 Publié le 24/01/2018 à 05:21
Hier matin, le leader de Primo et quelques-uns de ses colistiers.

Hier matin, le leader de Primo et quelques-uns de ses colistiers. J.D.

Europe : les divergences de fond entre UM et Primo

Stéphane Valeri et Jean-Louis Grinda ont chacun invité les journalistes, hier, pour commenter la campagne. À l'ordre du jour : les négociations avec l'UE et l'éventuel débat télévisé

L'Europe… Qu'elle inquiète, interpelle, attire… Une chose est sûre : elle fait parler.

Hier, Stéphane Valeri le matin, Jean-Louis Grinda l'après-midi, ont expliqué leurs positions sur les négociations du pays avec l'Union Européenne qui doivent, à terme, passer par une loi de ratification au Conseil national. Et si les mots ont semblé parfois expliquer une même « ligne rouge » à ne jamais franchir, voici que se dessinent des divergences de fond, d'ordre fondamentalement politique.

De son QG de campagne au 6e étage de l'immeuble Aigue Marine, Stéphane Valeri lance : « Monsieur Allavena nous dit et nous répète encore une fois que - je cite - "L'Europe ne doit pas être un sujet de campagne", et bien désolé, mais les Monégasques nous disent le contraire, et nous sommes là pour les représenter en toute responsabilité. Il est...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct