“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Tant que me contentieux n'est pas réglé, tout aménagement immobilier est impossible.

Contentieux avec Isola 2000 : nouvelle charge de Riccobono

Le jardin suscite la curiosité des enfants.

Beaulieu : Hélène et le jardin de curiosités

Le nombre de tomes de la procédure démontre l'activité déployée par les enquêteurs.

Un mélange d'amateurisme et de cupidité

Olivier Dassault, président du groupe d'amitié franco-monégasque, entouré de la députée de la 4e circonscription des A.-M., Alexandra Valetta-Ardisson et de Stéphane Valeri, président du Conseil national.	(DR)

Échanges de bons procédés entre élus monégasques et français

Isabelle Lombardot, directeur du Pavillon Bosio, entourée de Mme l'Ambassadrice de France à Monaco, du maire et des membres du Conseil communal, de Stéphane Valéri, président du Conseil national, de Patrice Cellario, conseiller de gouvernement-ministre de l'Intérieur, et de Claude Rosticher.

Récompense pour Isabelle Lombardot, directeur du Pavillon Bosio

Dix nouvelles startups rejoignent MonacoTech

Mis à jour le 11/10/2017 à 05:24 Publié le 11/10/2017 à 05:24
Quinze startups vont progressivement s'installer dans ces locaux.	(Image de synthèse MonacoTech)

Dix nouvelles startups rejoignent MonacoTech

Quatre entreprises monégasques font partie des dix dernières recrues de l'incubateur-accélérateur

Le 2e jury de sélection de MonacoTech, l'incubateur-accélérateur de startups créé par l'État monégasque en partenariat avec Monaco Telecom et Xavier Niel, s'est réuni le 18 septembre. Les jurés ont rendu leur décision lundi : ils ont retenu 10 dossiers sur 105 présentés, au terme d'une sélection rendue compliquée par la qualité des projets présentés.

« Le choix a été difficile, confie Fabrice Marquet, le directeur de MonacoTech. Quatorze projets étaient encore en discussion. Ils étaient tous excellents. On aurait presque eu envie de dire oui à tous tellement ils étaient bons. On a même refusé certains dossiers prometteurs. Un vrai crève-cœur. »

Avec les cinq premières entreprises retenues en juillet, MonacoTech compte désormais 15 startups, qui vont progressivement investir les locaux situés au 7e étage du 6, avenue Albert II à Fontvieille.

Voici les dix petits nouveaux de l'incubateur monégasque, la seule structure de ce type en Principauté, dont le but est d'aider à faire éclore et exploser ces jeunes entreprises à fort...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct