“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

VIDÉO. Charles Leclerc débarque à Monaco en Ferrari 488 Pista... C'est le plus p...

Tant que me contentieux n'est pas réglé, tout aménagement immobilier est impossible.

Contentieux avec Isola 2000 : nouvelle charge de Riccobono

Le jardin suscite la curiosité des enfants.

Beaulieu : Hélène et le jardin de curiosités

Le nombre de tomes de la procédure démontre l'activité déployée par les enquêteurs.

Un mélange d'amateurisme et de cupidité

Des arbres abattus par sécurité à Carnolès

Mis à jour le 22/10/2016 à 05:17 Publié le 22/10/2016 à 05:17
Voici, en bas, ce à quoi pourrait ressembler le quartier une fois le projet  de réaménagement abouti. Les plans (non définitifs) seront cela dit discutés  en conseil municipal.

Voici, en bas, ce à quoi pourrait ressembler le quartier une fois le projet de réaménagement abouti. Les plans (non définitifs) seront cela dit discutés en conseil municipal. DR

Des arbres abattus par sécurité à Carnolès

Les pins plantés devant l'école privée Saint-Joseph devront être abattus dans les plus brefs délais.

Les pins plantés devant l'école privée Saint-Joseph devront être abattus dans les plus brefs délais. La conclusion d'un expert, alerté sur leur état sanitaire, est sans appel. Les arbres sont devenus trop dangereux, à l'endroit où ils se trouvent, pour les élèves et les passants. « L'arbre est incapable de se maintenir de façon pérenne et l'affaissement sera continu », peut-on ainsi lire dans l'analyse concernant l'un des végétaux pointés du doigt. Probabilité de rupture ? Six sur six, prédit l'expert.

Feuillage très léger, nécrose du périderme, un autre végétal de la place Commissaire-Harang...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct