“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez qui seront les militaires invités d’honneur de la parade de la Fête nationale de Monaco

Mis à jour le 14/11/2017 à 09:38 Publié le 14/11/2017 à 09:03
En 2013, les parachutistes avaient déjà pris part aux festivités de la Fête nationale ; mais le temps apocalyptique ce jour-là avait contraint à l’annulation du défilé militaire.

En 2013, les parachutistes avaient déjà pris part aux festivités de la Fête nationale ; mais le temps apocalyptique ce jour-là avait contraint à l’annulation du défilé militaire. Photo archives Eric Dulière

Découvrez qui seront les militaires invités d’honneur de la parade de la Fête nationale de Monaco

Le 17e régiment du génie parachutiste paradera ce dimanche. Un corps de l’armée française qui a pour marraine la princesse Caroline depuis 2012.

Ils étaient venus une première fois il y a quatre ans. Mais les caprices du ciel, ce 19 novembre 2013, avaient contraint à l’annulation de la parade militaire. Ce dimanche, la météo s’annonce plus clémente.

Et un détachement du 17e régiment du génie parachutiste de l’armée française, avec leur chef de corps, le colonel Xavier Thiebaut, sera invité d’honneur de la prise d’armes et du défilé militaire de la Fête nationale.

Composé de 950 hommes, le 17e RGP met à profit son savoir-faire en matière de génie civil sur les zones de conflit. Ils sont notamment capables de larguer, depuis le ciel, des hommes et des engins pour équiper ou rétablir en 48 heures une piste d’atterrissage.

Et ainsi déployer une plateforme aéroportuaire pour garantir aux armées la possibilité de se déplacer partout dans le monde.

 la princesse Caroline marraine du régiment

Héritier du 17e régiment colonial du génie qui franchit le Rhin en 1945 lors de la Seconde Guerre mondiale, le régiment du génie parachutiste est installé à Montauban, dans le quartier Doumerc.

C’est là que s’est rendue en 2012 la princesse Caroline, désignée il y a cinq ans marraine de ce régiment. Un signe qui rappelle l’attachement de la famille princière à l’armée française.

Et qui s’est étoffé davantage il y a deux quand le 17e RGP a choisi de baptiser sa nouvelle mascotte, Malizia.

L’aigle femelle, de race pygargue, blanche, née en captivité au Rocher des aigles de Rocamadour, est âgée de 2 ans et l’envergure de ses ailes déployées mesure 2,10 m.

Un rapace comme mascotte

Malizia, seul rapace attitré comme mascotte au sein d’un régiment de l’armée de terre française, sera du déplacement aussi dimanche en Principauté. Et devrait faire montre de ses capacités au cours du défilé.

Un défilé auquel assistera également le général d’armée Benoît Puga, grand chancelier de la Légion d’honneur.
L’Achéron au port Hercule

Enfin, dernière présence militaire, l’Achéron, navire de la marine nationale française, mouillera dans le port Hercule pour ce week-end de festivités.

Construit en 1986 à Cherbourg, sa mission principale, menée par lieutenant de vaisseau, Gabriel de Roquefeuil, consiste à des opérations maritimes de plongée et de déminage.

En 2008, il a été le premier navire français engagé dans la lutte contre l’immigration illicite. En 2011, à la fin du conflit en Libye, l’Achéron a été le premier bâtiment à entrer dans les ports libyens pour traiter les munitions dangereuses.


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres