“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Vous cherchez du travail? Voici un des secteurs qui recrute le plus dans la régi...

Contrôles routiers, OGC Nice contre Montpellier, prolonger les vacances: voici v...

Avec les animaux, les cirques vont dans le mur

Sur scène cet été à Bangkok en Thaïlande, où la troupe s'est produite pour la première fois à l'occasion d'une tournée en Asie.	(DR)

Les Petits chanteurs reprennent du service

Rencontre musicale à ne pas manquer aujourd'hui

De la Chine à l'Afrique, la No Finish Line à l'aventure

Mis à jour le 14/09/2018 à 05:16 Publié le 14/09/2018 à 05:16
Philippe Verdier, à gauche du prince Albert II, suit à la lettre le slogan de sa course caritative : toujours plus loin.

Philippe Verdier, à gauche du prince Albert II, suit à la lettre le slogan de sa course caritative : toujours plus loin. Jean-François Ottonello

De la Chine à l'Afrique, la No Finish Line à l'aventure

Philippe Verdier, le créateur de la No Finish Line faisait partie de la délégation monégasque à Pékin. Il revient avec des contacts pour peut-être organiser des courses en Afrique

Les missions du Monaco Economic Board permettent bien des choses, parmi les plus surprenantes. Qui aurait cru que c'est en Chine que Philippe Verdier, le créateur de la course caritative No Finish Line, trouverait des pistes pour monter des courses en Afrique ?

Lui n'est pas tellement surpris : « Il faut être ouvert à tout et ne pas se poser de limites ». Un peu comme dans la No Finish Line, cette course qui ne finit jamais.

Alors en...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct