“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Contrôles, filtrage maritime, restrictions de circulation : tout ce qu'il faut s...

Pour le Monaco Yacht Show, les plus somptueux navires mouilleront sur le port He...

Un 5e Airbus et 8 lignes de plus pour EasyJet

Sacrée bande de chanteurs à pétrolettes : la compagnie ON/OFF a fait le show hier dans les services.

Il y a les livreurs de fleurs. Eux, ce sont... les chansons

Jérôme Michon et Antoine Herboux ont conçu une programmation qui commence dès demain au casino.	(DR)

Beaulieu : la Quinte artistique et ses petits

Comment limiter la chute de rochers sur les routes ?

Mis à jour le 18/03/2018 à 05:20 Publié le 18/03/2018 à 05:20
Opérationnel depuis 2016, ce drone sert principalement à sécuriser les 500 km de routes départementales exposées aux chutes de pierres. 	(DR)

Comment limiter la chute de rochers sur les routes ?

Une centaine de blocs de rochers tombent en moyenne chaque année sur les routes de nos montagnes. Mardi dernier, un éboulement a encore coupé la route de la vallée de la Vésubie

La route est toujours coupée dans la vallée de La Vésubie, à hauteur d'Utelle. Des blocs rocheux - certains d'une taille impressionnante - se sont détachés de la falaise :

il faudra une semaine pour sécuriser le passage.

Les mouvements de terrain représentent le risque numéro 1 dans notre département.

« Comme le relief est jeune, il est soumis, sous un climat méditerranéen, à une forte érosion qui engendre des mouvements de terrain, explique Jean-Pierre Ivaldi, géologue et hydrogéologue. Les anciens avaient tracé les sentiers muletiers, sur la partie haute des reliefs, pour s'affranchir de ce risque, puis on a construit les routes modernes dans les fonds de vallée où les éboulements sont fréquents. »

Il tombe en moyenne une centaine de blocs de rochers par an sur les routes de nos montagnes. Comment assurer la sécurité de ceux qui les empruntent ?

Vérifier les filets...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct