“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les pompiers en ont assez d'être agressés

Le tram arrive à l'aéroport, pour une phase de tests

Le lancer de haches, ça vous tente ?

À partir d'aujourd'hui, deuxième semaine du procès à la cour d'assises des Bouches-du-Rhône à Aix-en-Provence. Gildo Pallanca-Pastor à son arrivée vendredi au palais de justice. Le chef d'entreprise a de sérieux doutes sur la probité de son beau-frère Wojciech Janowski.

Gildo Pastor: Il y a encore plein de mystères

Les enfants avaient toute l'année pour prendre la plus jolie photographie.	(DR)

Concours de photographie sous-marine : les gagnants sont…

CHPG : un nouvel espace dédié aux soins palliatifs

Mis à jour le 29/06/2018 à 05:19 Publié le 29/06/2018 à 05:19
Les patients pourront profiter au maximum de leur famille, un lit supplémentaire étant même prévu dans chaque chambre. De même qu'un grand et lumineux espace de vie partagé.

CHPG : un nouvel espace dédié aux soins palliatifs

Jusqu'à présent pris en charge par une unité mobile, les patients « en fin de vie » disposeront, à partir du 16 juillet, de quatre chambres ergonomiques ou encore d'un espace balnéothérapie

C'était un besoin de longue date. Une nécessité dans un hôpital important comme le CHPG. C'est un service destiné à apporter du confort, de la qualité de vie pour des personnes qui sont en très grande souffrance. Des personnes dont on s'occupe déjà très bien dans les différents services mais dont la souffrance est telle qu'il faut un service spécialisé. »

Chef de service au CHPG, chargé de coordonner les unités mobile et d'hospitalisation dédiées aux soins palliatifs, le Dr Jean-François Ciais se réjouit des moyens mis en œuvre ces derniers mois pour doter le Centre hospitalier Princesse-Grace d'une véritable unité de soins palliatifs.

Auparavant dédiée aux consultations, depuis basculées dans le bâtiment Tamaris, une aile au 4e étage du bâtiment Princesse-Charlotte a ainsi pu être libérée pour y réaliser quatre chambres spacieuses, une salle de balnéothérapie et...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct