“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Les Grands Appartements du Palais princier ont attiré les foules aux Jou...

Les gagnants du concours de la photographie sous-marine sont...

"Il y a encore plein de mystères": Gildo Pastor, le fils d'Hélène, raconte avoir...

Le tram arrive à l'aéroport, pour une phase de tests

Le lancer de haches, ça vous tente ?

Ces navires experts luxembourgeois bientôt à l'oeuvre pour l'extension en mer à Monaco

Mis à jour le 29/03/2017 à 11:12 Publié le 29/03/2017 à 05:12
Début avril, le Mimar Sinan mouillera dans la baie monégasque. Cette immense barge flottante est équipée d'une grue pour permettre la préparation des fonds marins.

Début avril, le Mimar Sinan mouillera dans la baie monégasque. Cette immense barge flottante est équipée d'une grue pour permettre la préparation des fonds marins. et visuels Jan De Nul

Ces navires experts luxembourgeois bientôt à l'oeuvre pour l'extension en mer à Monaco

La société Jan De Nul, experte en dragage pour projets maritimes, entre en œuvre pour trois ans avec ses navires experts afin de préparer les sols sous-marins de l'urbanisation en mer

Ils ont des noms d'explorateurs marins ou de yachts… mais ces navires-là ne sont pas prévus pour la plaisance. Mimar Sinan, Tigre, ou Simon Stevin sont quelques-uns des gros porteurs de la société luxembourgeoise Jan de Nul qui mouilleront à tour de rôle ces trois prochaines années dans l'anse du Portier.

Objectif : préparer le terrain sous-marin pour l'extension en mer. Une mission confiée à ce groupe spécialisé dans le dragage de...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct