“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Découvrez le nouveau look de l'hôtel Columbus (et c'est chic!)

Des élus de la Côte d'Azur s'inquiètent de la fermeture supposée de certaines ga...

Fermeture d'une classe de CP à Breil-sur-Roya : le combat s'enlise

PHOTOS. L'ultime prise d'armes du colonel Fringant au Palais princier

«Certains n'ont pas intérêt à chercher du travail.  »	(François Vignola)

Côté restaurateurs : Macron a raison

Ce téléphérique qui n'en finit pas de faire débat

Mis à jour le 16/12/2017 à 05:19 Publié le 16/12/2017 à 05:19
Des téléphériques décolleront-ils un jour du Jardin exotique pour rejoindre, par les airs, le Rocher ?  En mairie, pour l'heure, le projet contrarie.

Des téléphériques décolleront-ils un jour du Jardin exotique pour rejoindre, par les airs, le Rocher ? En mairie, pour l'heure, le projet contrarie. Cyril Dodergny

Ce téléphérique qui n'en finit pas de faire débat

Inquiétudes au Conseil national, colère au Conseil communal, le projet de construction d'une télécabine reliant le Jardin exotique au Rocher questionne dans les assemblées du pays

Relier le Jardin exotique au Rocher, en passant par Fontvieille en télécabine et en quelques minutes. L'idée peut paraître folle mais le projet bien réel. Oui mais voilà, l'opération de création d'un téléphérique pour servir de transport en commun à l'entrée Ouest de la Principauté, mise sur les rails et annoncée à plusieurs reprises par le gouvernement, provoque des frictions.

Sur la forme d'abord. Après une première salve le 29 novembre, la mairie a remis le couvert hier. En conseil communal, les élus ont tancé une fois encore le gouvernement, reprochant n'avoir aucune information officielle sur le dossier.

« Le gouvernement applique la loi à la lettre certes, mais ne veut pas organiser une présentation détaillée de ce projet au conseil communal alors qu'il aurait un impact sur le Jardin exotique, qui est notre...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct