“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'économiste Jean-Pierre Petit, invité du MEB.	(DR)

Un nouveau choc Lehman Brothers n'est pas à l'ordre du jour

Fabrice Marquet, directeur de MonacoTech, et Peter Kutemann, président de Monaco Impact, ont acté hier soir leur collaboration à venir dans le domaine de l'entrepreneuriat.

Monaco Impact se lie à MonacoTech

Cauchemar du MBA à l'Annonciade Une édition qui a tenu toutes ses promesses

Bon départ pour l'ASRCM

Certains lieux, comme le musée du timbre, ont crée la surprise en attirant plus de 900 visiteurs.

Le Top 3 des sites les plus visités en Principauté

Ce corbeau qui vole dans les plumes du maire de Gorbio

Mis à jour le 29/10/2016 à 05:18 Publié le 29/10/2016 à 05:18
« Ces lettres anonymes incarnent la lâcheté des hommes. Ce personnage est un grand malade qui accumule les procès d'intention, les mensonges, les contre-vérités », répond Michel Isnard, le maire de Gorbio.

« Ces lettres anonymes incarnent la lâcheté des hommes. Ce personnage est un grand malade qui accumule les procès d'intention, les mensonges, les contre-vérités », répond Michel Isnard, le maire de Gorbio. Jean-François Ottonello

Ce corbeau qui vole dans les plumes du maire de Gorbio

Depuis deux ans, des lettres anonymes sont adressées aux habitants du village et à ses élus, dénonçant certaines décisions municipales et projets d'envergure. Le maire réagit pour la première fois

Au village, on le connaît sous le surnom de Petitjean. Sa réelle identité ? Inconnue au bataillon, à vrai dire. Aucun fidèle de Robin des Bois ne figure sur les registres de la commune.

Ses lettres anonymes, en revanche, ne passent pas inaperçues. Voilà plus de deux ans que le corbeau de Gorbio use de sa plume acérée pour faire passer sa pensée. « Fervent défenseur du service public, participant actif au maintien des agences postales », se décrit-il en mars 2015.

Michel Isnard dépeint comme « le Roi Soleil »

De l'humour, ce corbeau n'en manque visiblement pas. De l'ironie, non plus. Se laissant même aller, dans ses textes, à des tirades poétiques ou à des citations philosophiques.

Mais derrière un ton...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct