“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Découvrez le nouveau look de l'hôtel Columbus (et c'est chic!)

Des élus de la Côte d'Azur s'inquiètent de la fermeture supposée de certaines ga...

Fermeture d'une classe de CP à Breil-sur-Roya : le combat s'enlise

PHOTOS. L'ultime prise d'armes du colonel Fringant au Palais princier

«Certains n'ont pas intérêt à chercher du travail.  »	(François Vignola)

Côté restaurateurs : Macron a raison

Bicentenaire de la Compagnie des Carabiniers du Prince

Mis à jour le 18/11/2017 à 05:16 Publié le 18/11/2017 à 05:16
Les carabiniers dans la Rampe Major escortant la procession de Sainte-Dévote.	(DR)

Bicentenaire de la Compagnie des Carabiniers du Prince

Retrouvez chaque mois la chronique du Comité des traditions monégasques

Un mois après la signature du traité de Stupinigi qui, au terme de négociations longues et difficiles, limitait la souveraineté du prince de Monaco et transformait la protection piémontaise en véritable protectorat, le 8 décembre 1817 le prince héréditaire Honoré, futur Prince Honoré V, promulguait l'ordonnance qui créait le « corps des Carabiniers du Prince » en remplacement de la Garde de Police.

Au début, les Carabiniers sont chargés, sous les ordres de leurs chefs, de faire exécuter les règlements de police militaire et civile et de veiller à la sûreté des villes et des routes de la Principauté. Cette garde sera commandée par le...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct