“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Tant que me contentieux n'est pas réglé, tout aménagement immobilier est impossible.

Contentieux avec Isola 2000 : nouvelle charge de Riccobono

Le jardin suscite la curiosité des enfants.

Beaulieu : Hélène et le jardin de curiosités

Le nombre de tomes de la procédure démontre l'activité déployée par les enquêteurs.

Un mélange d'amateurisme et de cupidité

Olivier Dassault, président du groupe d'amitié franco-monégasque, entouré de la députée de la 4e circonscription des A.-M., Alexandra Valetta-Ardisson et de Stéphane Valeri, président du Conseil national.	(DR)

Échanges de bons procédés entre élus monégasques et français

Isabelle Lombardot, directeur du Pavillon Bosio, entourée de Mme l'Ambassadrice de France à Monaco, du maire et des membres du Conseil communal, de Stéphane Valéri, président du Conseil national, de Patrice Cellario, conseiller de gouvernement-ministre de l'Intérieur, et de Claude Rosticher.

Récompense pour Isabelle Lombardot, directeur du Pavillon Bosio

Bicentenaire de la Compagnie des Carabiniers du Prince

Mis à jour le 18/11/2017 à 05:16 Publié le 18/11/2017 à 05:16
Les carabiniers dans la Rampe Major escortant la procession de Sainte-Dévote.	(DR)

Bicentenaire de la Compagnie des Carabiniers du Prince

Retrouvez chaque mois la chronique du Comité des traditions monégasques

Un mois après la signature du traité de Stupinigi qui, au terme de négociations longues et difficiles, limitait la souveraineté du prince de Monaco et transformait la protection piémontaise en véritable protectorat, le 8 décembre 1817 le prince héréditaire Honoré, futur Prince Honoré V, promulguait l'ordonnance qui créait le « corps des Carabiniers du Prince » en remplacement de la Garde de Police.

Au début, les Carabiniers sont chargés, sous les ordres de leurs chefs, de faire exécuter les règlements de police militaire et civile et de veiller à la sûreté des villes et des routes de la Principauté. Cette garde sera commandée par le...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct