“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'homme aux 28 millions de livres vendus

La plus célèbre des «Mamies» mentonnaises, Eliane Vassalo.	(DR)

Élection de Super Mamie : appel à candidatures

Yvette Ferrier, indissociable du refuge de Fontanalbe et impatiente de retrouver ses équipiers et les randonneurs.

Vers la voie sacrée, le refuge de Fontanalbe inauguré

Les éditions de la Sarriette lancent les journaux-mémoires

Les tout-petits profitent de la crèche à Cap-d'Ail. Ici avec le maire et Pascale Spagli, élue déléguée à la petite enfance et une partie du personnel.

Cap-d'Ail : douce reprise de la crèche

Béatrice Fresko-Rolfo, tête de liste surprise

Mis à jour le 13/09/2017 à 05:04 Publié le 13/09/2017 à 05:04
Béatrice Fresko-Rolfo, hier après-midi sur la place d'Armes. Une première dans ses habits de chef de file d'Horizon Monaco.

Béatrice Fresko-Rolfo, hier après-midi sur la place d'Armes. Une première dans ses habits de chef de file d'Horizon Monaco. Cyril Dodergny

Béatrice Fresko-Rolfo, tête de liste surprise

Monaco Élue depuis 2013, c'est elle qui sera le leader d'Horizon Monaco pour les élections nationales de 2018. Un choix inattendu annoncé hier, qui induit le retrait de Laurent Nouvion

Ce sera elle. Annonce surprise hier matin sur la page Facebook d'Horizon Monaco : Béatrice Fresko-Rolfo est officiellement la tête de liste du groupe politique pour les élections nationales en février 2018. L'incarnation d'une « nouvelle génération politique », plaide le groupe HM.

En effet, cette candidature surprise joue la carte de la modernité. Dans la forme car annoncée sur les réseaux sociaux, une première dans l'histoire de la politique monégasque. Et dans le fond, car le fait de voir une femme prendre le leadership d'une liste pour les élections nationales demeure aussi inédit dans le pays.

« J'ai prouvé que je tenais la route »

« Les Monégasques sont prêts à ce changement », répond la principale intéressée, qui ne veut y voir ni une force, ni une faiblesse. « Je ne pense pas avoir été choisie par ma famille politique parce que je suis femme. Mais plutôt parce que je suis une élue qui connaît ses dossiers. J'ai prouvé que je tenais la route, avec une autre manière de faire de la politique, d'amener autre chose. J'ai été au cours de cette mandature à la fois...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct