“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'homme aux 28 millions de livres vendus

La plus célèbre des «Mamies» mentonnaises, Eliane Vassalo.	(DR)

Élection de Super Mamie : appel à candidatures

Yvette Ferrier, indissociable du refuge de Fontanalbe et impatiente de retrouver ses équipiers et les randonneurs.

Vers la voie sacrée, le refuge de Fontanalbe inauguré

Les éditions de la Sarriette lancent les journaux-mémoires

Les tout-petits profitent de la crèche à Cap-d'Ail. Ici avec le maire et Pascale Spagli, élue déléguée à la petite enfance et une partie du personnel.

Cap-d'Ail : douce reprise de la crèche

Béatrice Fresko-Rolfo présente ses experts

Mis à jour le 11/11/2017 à 05:13 Publié le 11/11/2017 à 05:13

Béatrice Fresko-Rolfo présente ses experts

Au cours d'un point presse qui s'est tenu hier, la candidate d'Horizon Monaco a présenté les interlocuteurs de sa liste. Jeunes ou expérimentés, ils s'exprimeront tous sur un pied d'égalité

Ni liste, ni programme : chez Horizon Monaco, on respecte le règlement à la lettre. « Nous dévoilerons ces détails après la fête nationale, Jacques Rit est très pointilleux sur ce sujet », explique Béatrice Fresko-Rolfo, qui taquine son Monsieur Europe.

C'est que la candidate présente une équipe « soudée et loyale, qui ira jusqu'au bout de son mandat en restant unie ».

Pour Horizon Monaco, c'est ça, la « nouvelle politique ». Un argument qui a attiré Jade Aurélia, une jeune chef d'entreprise de conseil, âgée de 32 ans. « C'est parce que Béatrice fait de la politique différemment que j'ai choisi de la rejoindre. Je suis fière de me présenter aux côtés d'élus qui ont de vraies valeurs », explique-t-elle.

Union et loyauté

Faire de la politique différemment ? À nos oreilles de journalistes,...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct