“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Découvrez le nouveau look de l'hôtel Columbus (et c'est chic!)

Des élus de la Côte d'Azur s'inquiètent de la fermeture supposée de certaines ga...

Fermeture d'une classe de CP à Breil-sur-Roya : le combat s'enlise

PHOTOS. L'ultime prise d'armes du colonel Fringant au Palais princier

«Certains n'ont pas intérêt à chercher du travail.  »	(François Vignola)

Côté restaurateurs : Macron a raison

Back to school : quand l'Europe s'invite à Curie

Mis à jour le 15/05/2018 à 05:10 Publié le 15/05/2018 à 05:10
Isabelle Magne, aux côtés de la proviseur adjointe Céline Bartoletti, travaille à la Commission européenne, auprès de Cecilia Malmström (ci-dessus).

Isabelle Magne, aux côtés de la proviseur adjointe Céline Bartoletti, travaille à la Commission européenne, auprès de Cecilia Malmström (ci-dessus). A.R. et DR

Back to school : quand l'Europe s'invite à Curie

Mercredi dernier, jour de la fête de l'Europe, une ancienne élève du lycée mentonnais est revenue dans son établissement pour expliquer son métier à la commission européenne

J'ai passé mon bac ici il y a 25 ans… » entame Isabelle Magne, devant deux classes de 1e au lycée Curie. Les portables de chacun d'entre eux indiquent alors la date du 9 mai, jour à retenir en tant que fête de l'Europe. Et c'est justement pour parler de Bruxelles - et plus précisément de la Commission européenne - que la Mentonnaise de naissance revient aux sources. Ses sources. Pour expliquer ce qu'est l'Union européenne, la démystifier. Et peut-être un peu pour faire (re)naître un sentiment européen dans le cœur des jeunes d'aujourd'hui. Son intervention a un nom : « Back to school ». Et une origine : la...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct