“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les trois chiffres à retenir du dernier recensement en Principauté

Curé condamné, Ben en colère, nouvelles lignes: voici votre brief info de jeudi ...

Agriculteurs en colère, tentative de suicide, pizzeria en feu: voici votre brief...

Avec plus de 200 contrats d'apprentissage en Principauté, l'alternance semble avoir de beaux jours devant elle.

L'alternance a le vent en poupe en Principauté

Plusieurs activités seront proposées aux 11-17 ans durant les vacances d'hiver, à l'espace Chantal Munuera ou à l'extérieur.

Le pôle Jeunesse concocte de belles vacances d'hiver

Avec tout ce monde, on se croirait à Lourdes

Mis à jour le 12/08/2017 à 05:21 Publié le 12/08/2017 à 05:21
Beaucoup de touristes, peu de place pour circuler…

Avec tout ce monde, on se croirait à Lourdes

Depuis quelques jours, la Principauté fait face à un afflux de touristes, à majorité scandinaves et chinois. Si la situation satisfait les commerçants du Rocher, elle irrite parfois les riverains

Depuis une semaine, c'est vrai qu'il y a beaucoup de passage sur le Rocher ! » Tel est le constat entendu dans de nombreux commerces.


Emblème de Monaco, lieu de fantasmes… Le Rocher et son Palais princier continuent d'attirer chaque année de nombreux touristes. Sauf que, depuis quelques jours, la tendance est clairement à la hausse par rapport à août 2016. Une bonne nouvelle même si parfois certains riverains focalisent sur le revers de la médaille. « Je ne pensais pas que Monaco avait une telle aura… On a l'impression de vivre à Lourdes ! Il y a du monde et les commerçants vendent de tout, même des trucs qui ne concernent pas la Principauté. Les étales des marchands envahissent de plus en plus la rue et les passages sont donc étroits. Les commerçants grignotent de la place. Il devient de plus en plus difficile de circuler. Il y a...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres