“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

VIDEO. La Fondation Flavien organise son 5e Monaco Trott'N'Roll en faveur de la ...

Dès le mois de décembre, seuls les guichets de ces gares de la Côte d'Azur reste...

Contrôles, filtrage maritime, restrictions de circulation : tout ce qu'il faut s...

Pour le Monaco Yacht Show, les plus somptueux navires mouilleront sur le port He...

Un 5e Airbus et 8 lignes de plus pour EasyJet

Attentat de Nice: Monaco solidaire de la France

Mis à jour le 18/07/2016 à 05:04 Publié le 18/07/2016 à 05:04
Le couple princier a assisté à l'hommage rendu aux victimes de l'attentat de Nice

Le couple princier a assisté à l'hommage rendu aux victimes de l'attentat de Nice Photo C.D.

Attentat de Nice: Monaco solidaire de la France

Dans les minutes qui ont suivi l'attaque terroriste de Nice, la Principauté s'est mobilisée pour apporter son aide à la voisine niçoise, renforcer sa sécurité et s'associer au deuil national français

Une communauté de destin entre la principauté de Monaco et la République française. » En s'adressant à François Hollande vendredi matin, au lendemain du drame épouvantable qui a frappé la voisine niçoise, le prince Albert II a rappelé à son homologue français ce lien qui unit les deux pays. L'expression « communauté de destin », souvent utilisée, semble n'avoir jamais eu autant de sens que depuis ce funeste 14-Juillet azuréen.

Dans les minutes qui ont suivi l'attentat de Nice, la Principauté s'est, pour ainsi dire, mise à la disposition du centre opérationnel de la préfecture des Alpes-Maritimes, prête à porter main-forte dans quelque domaine que ce soit. Immédiatement, treize sapeurs-pompiers de Monaco ont été envoyés à Nice, dans la nuit, et le Centre...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct