“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Découvrez le nouveau look de l'hôtel Columbus (et c'est chic!)

Des élus de la Côte d'Azur s'inquiètent de la fermeture supposée de certaines ga...

Fermeture d'une classe de CP à Breil-sur-Roya : le combat s'enlise

PHOTOS. L'ultime prise d'armes du colonel Fringant au Palais princier

«Certains n'ont pas intérêt à chercher du travail.  »	(François Vignola)

Côté restaurateurs : Macron a raison

AMCA : 30 ans de passion pour l'art et la culture

Mis à jour le 01/10/2016 à 05:01 Publié le 01/10/2016 à 05:01
Elisabeth Bréaud, une femme engagée pour l'art et la culture depuis trente ans avec l'association pour la connaissance des arts.

Elisabeth Bréaud, une femme engagée pour l'art et la culture depuis trente ans avec l'association pour la connaissance des arts. archive N.-M.

AMCA : 30 ans de passion pour l'art et la culture

La présidente Elisabeth Bréaud propose quatre conférences au Théâtre des Variétés. Des rendez-vous de très haut niveau à l'occasion de cette saison anniversaire. Mais c'est habituel...

Trente ans ? « C'est un bel âge », lance Élisabeth Bréaud. C'est aussi la marque de beaucoup de ténacité de la part de la présidente fondatrice de l'AMCA, l'association monégasque pour les connaissances des Arts. Une ténacité qui atteste de sa passion pour l'art. Élisabeth Bréaud est une femme de culture qui ne se laisse pas séduire par la mode ou les effets d'annonce. « Pour cette saison 2016-2017, nos conférences sont toujours dans le même esprit. » Pas de tape-à-l'œil ; mais de la vraie culture si l'on peut oser l'expression, pour quatre rendez-vous proposés au Théâtre des Variétés.

Le cycle commence le 7 octobre, à 18 h 30, avec un binôme de choix : Serge...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct