“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Les Grands Appartements du Palais princier ont attiré les foules aux Jou...

Les gagnants du concours de la photographie sous-marine sont...

"Il y a encore plein de mystères": Gildo Pastor, le fils d'Hélène, raconte avoir...

Le tram arrive à l'aéroport, pour une phase de tests

Le lancer de haches, ça vous tente ?

Alain Bernard et la princesse Charlène font cause commune à La Turbie

Mis à jour le 30/06/2016 à 05:07 Publié le 30/06/2016 à 05:07
« Qui sait mettre la tête sous l'eau ? » Alain Bernard, le double champion olympique, a passé un bon moment avec les enfants avant de dédicacer un par un leur diplôme.

« Qui sait mettre la tête sous l'eau ? » Alain Bernard, le double champion olympique, a passé un bon moment avec les enfants avant de dédicacer un par un leur diplôme. M.-E.C.

Alain Bernard et la princesse Charlène font cause commune à La Turbie

Le double champion olympique (2008-2012) était à la piscine de La Turbie, mardi matin, fidèle à son rendez-vous avec les écoliers qui suivent, chaque année en juin, le programme « Learn to Swimm» de la Fondation Princesse Charlène de Monaco.

Le double champion olympique (2008-2012) était à la piscine de La Turbie, mardi matin, fidèle à son rendez-vous avec les écoliers qui suivent, chaque année en juin, le programme « Learn to Swimm» de la Fondation Princesse Charlène de Monaco.

L'an dernier, entre le 1er juin et le 9 août, 261 personnes (1) ont perdu la vie par noyade en France. Entre piscines privées, lacs et Méditerranée, les Azuréens sont très exposés...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct