“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Découvrez le nouveau look de l'hôtel Columbus (et c'est chic!)

Des élus de la Côte d'Azur s'inquiètent de la fermeture supposée de certaines ga...

Fermeture d'une classe de CP à Breil-sur-Roya : le combat s'enlise

PHOTOS. L'ultime prise d'armes du colonel Fringant au Palais princier

«Certains n'ont pas intérêt à chercher du travail.  »	(François Vignola)

Côté restaurateurs : Macron a raison

Aides européennes reçues deux fois

Mis à jour le 28/07/2018 à 05:06 Publié le 28/07/2018 à 05:06
Les maires de Limone et de Tende, entourés de représentants des autres communes impliquées ont coupé ensemble les rubans français et italiens entremêlés. Symbole d'une victoire transfrontalière.

Aides européennes reçues deux fois

Fait exceptionnel, le projet de restauration de cette ancienne route militaire - porté par les communes de Tende, Limone, La Brigue, Briga Alta et Triora - a bénéficié d'aides de l'Europe à deux reprises.

Fait exceptionnel, le projet de restauration de cette ancienne route militaire - porté par les communes de Tende, Limone, La Brigue, Briga Alta et Triora - a bénéficié d'aides de l'Europe à deux reprises. Plus précisément : des fonds Alcotra, sollicités par les Régions.

Le premier programme, intitulé « Alta Via du Marguareis », couvrait la période de 2007 à 2013 et visait à reconstruire les murs de soutènement effondrés et réhabiliter la structure de la chaussée. Certaines sections n'étaient en effet plus praticables ou...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct