“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Secteur qui recrute, énorme perte au casino, disparu retrouvé: voici votre brief...

Vous cherchez du travail? Voici un des secteurs qui recrute le plus dans la régi...

Contrôles routiers, OGC Nice contre Montpellier, prolonger les vacances: voici v...

Avec les animaux, les cirques vont dans le mur

Sur scène cet été à Bangkok en Thaïlande, où la troupe s'est produite pour la première fois à l'occasion d'une tournée en Asie.	(DR)

Les Petits chanteurs reprennent du service

A Sospel, le jeune pilote Melvin Viola s'impose chez les grands

Mis à jour le 11/09/2018 à 05:12 Publié le 11/09/2018 à 05:12
Le club Sospel Motos Sports, présidé par Franck Rostagni, organisait là sa 12e course de côte Motos & Quads au Col Saint-Jean. A droite, Melvin a assuré une performance des plus remarquables sur cette édition 2018 de la course de côte de Sospel : il a fait mieux que les plus grands gabarits.

Le club Sospel Motos Sports, présidé par Franck Rostagni, organisait là sa 12e course de côte Motos & Quads au Col Saint-Jean. A droite, Melvin a assuré une performance des plus remarquables sur cette édition 2018 de la course de côte de Sospel : il a fait mieux que les plus grands gabarits. Julien Avinent

A Sospel, le jeune pilote Melvin Viola s'impose chez les grands

Avec près d'une cinquantaine de pilotes, la 12e course de côte motos & quads du Sospel Motos Sports (voir notre édition du 1er septembre) aura fait se disputer de jolis noms de la discipline, à commencer par le vainqueur de cette édition 2018, Yohan Ayasse.

Avec près d'une cinquantaine de pilotes, la 12e course de côte motos & quads du Sospel Motos Sports (voir notre édition du 1er septembre) aura fait se disputer de jolis noms de la discipline, à commencer par le vainqueur de cette édition 2018, Yohan Ayasse.

Pour autant, la fréquentation, surtout aux abords du circuit où elle a été des plus faibles, aura particulièrement souffert entre autres de la rentrée scolaire du lendemain et d'une météo peu...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct