“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Studios de la Victorine, budget de la Sécu, arrivée de l'automne: voici votre br...

Ces passionnés ont remis à flot des navires à l'abandon

Zéro déchet en cuisine, opération de police d'envergure, tribune contre les viol...

L'attaquant italien Pellegri a joué 45 minutes face à Hyères.

Monaco II toujours sans succès Cannes : vite fait, bien fait

Trott'N'Roll : une journée orangée contre le cancer

À quoi sert l'argent récolté ? La No Finish Line 2017 vise les 400 000 kilomètres

Mis à jour le 07/11/2017 à 05:19 Publié le 07/11/2017 à 05:19
Une boucle de 1 400 mètres, ouverte jour et nuit du 11 au 19 novembre.

Une boucle de 1 400 mètres, ouverte jour et nuit du 11 au 19 novembre. archives Jean-François Ottonello

À quoi sert l'argent récolté ? La No Finish Line 2017 vise les 400 000 kilomètres

La dix-huitième édition démarre le 11 novembre à Fontvieille sur un parcours inchangé de 1 400 mètres, ouvert jour et nuit. Les organisateurs espèrent 14 000 coureurs et marcheurs

Ils étaient 13 297 coureurs et marcheurs l'an dernier. Ils ont parcouru 392 516 kilomètres. Objectif 2017 : faire mieux ! Depuis sa création en 1999, la No Finish Line n'a cessé de croître. Pour la dix-huitième édition qui démarre ce samedi 11 novembre, les organisateurs se sont fixé un nouvel objectif : parcourir 400 000 kilomètres en huit jours. Une distance à atteindre grâce à la bonne volonté et à l'endurance des coureurs.

Les pré-inscriptions sont plus fortes que l'an passé. Ils sont déjà près de 9 000. L'équipe en espère 14 000 sur la ligne de départ ou pendant les huit jours et huit nuits de la manifestation.

Le tracé de 1 400 mètres, autour du chapiteau de Fontvieille, demeure, comme depuis trois ans, inchangé. « Une des nouveautés, c'est que la course durera, cette année, deux heures de plus. Nous démarrons le samedi 11 novembre à 14 heures, pour s'achever le 19 novembre à 16 heures », souligne Philippe Verdier. C'est lui qui a eu...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct