“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le chef sushi du Buddha-Bar Monte Carlo sacré vice-champion du monde de la disci...

Le plus grand voilier de croisière au monde aperçu au large de la Côte d'Azur

Le nouveau commandant de gendarmerie Nicolas Tasset a pris ses fonctions à Mento...

Procès Pastor, canicule, L'Or des Pharaons: voici votre brief info de ce vendred...

Comment Monaco entend se positionner sur le marché des séniors

A Monaco, le CHPG veut la démission d'un chef de service adjoint en poste depuis 16 ans

Mis à jour le 14/09/2016 à 05:11 Publié le 14/09/2016 à 05:11
Au CHPG, on ne parle que du service d'Urologie, de son nouveau chef de service et du docteur Jean-Claude Ortega, presque seize ans de maison, à qui on a demandé de partir…

Au CHPG, on ne parle que du service d'Urologie, de son nouveau chef de service et du docteur Jean-Claude Ortega, presque seize ans de maison, à qui on a demandé de partir… Jean-François Ottonello

A Monaco, le CHPG veut la démission d'un chef de service adjoint en poste depuis 16 ans

Les relations difficiles entre le réputé Dr Hervé Baumert, recruté il y a cinq mois et demi à la tête du service d'Urologie, et son adjoint le Dr Jean-Claude Ortega, suscitent émotion et tension

C'est l'histoire qui empoisonne l'hôpital depuis des semaines, sinon des mois. Au Centre Hospitalier Princesse-Grace (CHPG), le courant n'est - paraît-il - pas passé entre le docteur Hervé Baumert, recruté unanimement pour piloter et développer le service d'Urologie, et son adjoint le docteur Jean-Claude Ortega.

D'un côté, l'urologue, venu du Groupe hospitalier Saint-Joseph (Paris) a la réputation d'avoir un geste chirurgical excellent. Il est, en France, celui qui « fait le plus grand nombre d'interventions de curage lombo-aortique », a noté Patrick Bini, directeur du CHPG en intervention préliminaire du président de la Commission Médicale d'Établissement (CME), le Dr Christophe Robino, jeudi dernier.

Cent signatures pour soutenir le Dr Ortega

De l'autre, un...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct