“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les pompiers en ont assez d'être agressés

Le tram arrive à l'aéroport, pour une phase de tests

Le lancer de haches, ça vous tente ?

À partir d'aujourd'hui, deuxième semaine du procès à la cour d'assises des Bouches-du-Rhône à Aix-en-Provence. Gildo Pallanca-Pastor à son arrivée vendredi au palais de justice. Le chef d'entreprise a de sérieux doutes sur la probité de son beau-frère Wojciech Janowski.

Gildo Pastor: Il y a encore plein de mystères

Les enfants avaient toute l'année pour prendre la plus jolie photographie.	(DR)

Concours de photographie sous-marine : les gagnants sont…

À Curie, un micro-lycée lutte contre le décrochage

Mis à jour le 05/09/2018 à 05:15 Publié le 05/09/2018 à 05:15
Hier, six élèves ont fait leur rentrée scolaire, en présence de Florence Lagache, professeur d'anglais et coordinatrice du « micro-lycée ». Tout au long de l'année, les élèves seront accompagnés par huit professeurs volontaires.

À Curie, un micro-lycée lutte contre le décrochage

Hier, la structure scolaire a fait sa 9e rentrée au sein du lycée. L'objectif est de réinsérer des jeunes en difficultés, scolairement et socialement, grâce à une prise en charge individualisée. Et d'obtenir le bac !

La « Symphonie pastorale » de Beethoven accueille les six élèves qui prennent place en classe. Comme une nouvelle partition de vie qui va se jouer. Pour donner le « la » à la réussite scolaire.

Hier, le micro-lycée de Menton a fait sa neuvième rentrée. Unique dans le département (1), la structure lutte contre le décrochage et la sortie des jeunes de l'école sans diplôme.

Créé en 2010 au sein du lycée Pierre-et-Marie-Curie, le dispositif peut accueillir jusqu'à 15 élèves - âgés de 16 à 25 ans - sous certaines conditions (lire par ailleurs). Tous intègrent l'internat pour faciliter leur intégration.

Cette...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct