“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Cauchemar du MBA à l'Annonciade Une édition qui a tenu toutes ses promesses

Bon départ pour l'ASRCM

Certains lieux, comme le musée du timbre, ont crée la surprise en attirant plus de 900 visiteurs.

Le Top 3 des sites les plus visités en Principauté

Hassan Moukfi n'a plus joué en Principauté depuis deux ans.

Hassan de Monaco fait le show aux Variétés

Ce bateau électrique Powerboat Vita est mis en vente, parmi d'autres lots, pour financer des programmes de sauvegarde des espèces marines, et de lutte contre la pollution des océans.

63 lots d'exception pour sauvegarder les océans

5 raisons pour lesquelles Monaco n'installe pas de fontaines d'eau gazeuse

Mis à jour le 18/10/2017 à 17:02 Publié le 18/10/2017 à 16:59
L'implantation de tels distributeurs nouvelle génération connaît pourtant un certain succès.

L'implantation de tels distributeurs nouvelle génération connaît pourtant un certain succès. Photo Métropole NCA

5 raisons pour lesquelles Monaco n'installe pas de fontaines d'eau gazeuse

De Paris à San Francisco, en passant par la Coulée verte de Nice, les distributeurs d'eau pétillantes fleurissent. Alors pourquoi Monaco ne les juge pas "pertinentes"?

A l'instar de Paris ou Nice, la Principauté a été démarchée par des sociétés proposant des fontaines publiques d'eau plate comme gazeuse, froide ou tempérée. Pourtant, le gouvernement n'a pas donné suite. "On n'a pas jugé ça pertinent aujourd'hui", précise Gilles Cellario, adjoint au Directeur de l'aménagement urbain.

L'implantation de tels distributeurs nouvelle génération connaît pourtant un certain succès sur la "Coulée verte" de Nice ou encore à San Francisco qui, depuis bientôt dix ans, met à disposition gratuitement des fontaines d'eau plate ou gazeuse.

Une initiative portée par les écologistes et venue compléter un vaste programme de prévention de la pollution.

Une sensibilité partagée avec Monaco où les sacs plastiques sont désormais interdits, en attendant de bannir les bouteilles et gobelets en plastique des rues.

Depuis cet été, les services administratifs montrent d'ailleurs l'exemple puisque, petit à petit, gourdes et gobelets en carton recyclables s'imposent presque naturellement jusqu'au Ministère d'Etat.

Mais sur l'espace public ?

1. Des fontaines d'eau gazeuse pas si écolos

Installer une fontaine d'eau à température variée ou gazeuse est bien plus énergivore qu'une fontaine classique.

Elle nécessite ainsi des raccordements électriques, une manutention particulière, et une alimentation en gaz.

Quant à l'eau gazeuse, bonbonnes fixes ou cartouches autonomes, elle ne peut être produite que par introduction de carbone dans l'eau plate.

2. Un territoire exigu pour de telles installations

« Le souci à Monaco, c’est que c’est une petite ville, dense et avec ses contraintes. Et ces fontaines sont énormes!", rappelle Gilles Cellario.

Le plus souvent, ces fontaines forment en effet de gros coffrages que peu d'endroit en Principauté se prêtent à accueillir.

3. Des fontaines pas très esthétiques

" J'ai été invité sur le port de Beaulieu pour découvrir un point d'eau. J'ai trouvé que le côté esthétique de ce distributeur, qui peut accueillir de la publicité, n'était pas réussi. C'est du métal peint assez froid", juge Manuel Nardi, directeur de la Société Monégasque des Eaux.

A Nice (voir photo), la borne installée par la Métropole NCA revêt ainsi un aspect boisé pour ne pas trancher avec le décor de la Coulée verte.

4. Monaco a déjà ce qu'il faut

Monaco possède déjà 47 fontaines d'eau potable sur son espace public.

On y retrouve les bornes-fontaine Bayard et leurs bonnes vieilles manivelles, des sculptures, des "abreuvoirs pour chiens" comme celui de la Malizia ou encore des robinets-poussoirs plus modernes appréciés des joggeurs.

Certes méconnues pour la plupart mais un meilleure signalétique est en gestation.

5. Indispensable?

L'eau potable, contrôlée en permanence, est de "bonne qualité". Et les spots de rafraîchissement nombreux.

L'eau pétillante ne serait qu'une option supplémentaire.


La suite du direct