“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'homme aux 28 millions de livres vendus

La plus célèbre des «Mamies» mentonnaises, Eliane Vassalo.	(DR)

Élection de Super Mamie : appel à candidatures

Yvette Ferrier, indissociable du refuge de Fontanalbe et impatiente de retrouver ses équipiers et les randonneurs.

Vers la voie sacrée, le refuge de Fontanalbe inauguré

Les éditions de la Sarriette lancent les journaux-mémoires

Les tout-petits profitent de la crèche à Cap-d'Ail. Ici avec le maire et Pascale Spagli, élue déléguée à la petite enfance et une partie du personnel.

Cap-d'Ail : douce reprise de la crèche

400kg de déchets remontés par les plongeurs à Monaco

Mis à jour le 18/06/2018 à 20:56 Publié le 19/06/2018 à 09:00
Les pêcheurs issus de plusieurs institutions monégasques ont récupéré tout un tas de déchets, vendredi, sur les roches Saint-Nicolas.

Les pêcheurs issus de plusieurs institutions monégasques ont récupéré tout un tas de déchets, vendredi, sur les roches Saint-Nicolas. Photo M.D.

400kg de déchets remontés par les plongeurs à Monaco

Une pêche un peu spéciale s'est déroulée aux roches Saint-Nicolas. Carabiniers, pompiers et fonctionnaires de la police maritime ont plongé pour nettoyer ce secteur sous-marin de la Principauté. Des associations en feront de même à la fin de la saison.

Armés de leur masque et leur combinaison de plongée, ils se sont jetés à l’eau pour la bonne cause. Vendredi, une journée de nettoyage des roches Saint-Nicolas a été organisée par la Direction de l’Environnement en collaboration avec les carabiniers du Prince, les sapeurs-pompiers, la division de police maritime et aéroportuaire, le Musée océanographique et le Centre scientifique de Monaco.

Depuis deux ans, plusieurs opérations similaires ont permis de nettoyer ces roches à coralligènes. Impactées par l’activité humaine, les roches renferment pourtant toute une biodiversité. "Ce nettoyage s’inscrit dans la politique environnementale monégasque", affirme Nicolas Bonnet, de la Direction de l’Environnement.

Sauver la faune marine

Lors des éditions précédentes, c’est près de 400kg de déchets qui ont été ramassés par les plongeurs. Un chiffre énorme qui témoigne de la nécessité de ces nettoyages. Hameçons et fils de pêche, énormément de déchets s’entassent: "C’est un peu comme une toile d’araignée. Vous tirez une fois dessus et il y en a d’autres qui sortent", explique Nicolas Bonnet.

Vendredi matin, 11 plongeurs se sont aventurés dans les eaux monégasques. La palanquée a dû plonger près de quatre fois. "Comme d’habitude, on est remonté les sacs bien pleins."

Les plongeurs ont d’ailleurs pu profiter d’un spectacle privilégié avec la faune marine présente sur les lieux. En effet, lors de la plongée, ils ont observé un hippocampe venu se perdre près des roches. Un spectacle assez rare comme conclusion à ce nettoyage.
Morceaux en fibre, bouteilles en verre, tous les déchets seront triés; le plomb lui, mis de côté.

L’après-midi, six autres plongeurs se sont joints au groupe pour intensifier les recherches.

Une autre journée de nettoyage est d’ores et déjà prévue à la fin de la saison; en partenariat avec plusieurs associations de protection du monde marin (AMPN, CESMM).

à partir de 1 €


La suite du direct