“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Monaco Collectif Humanitaire fête ses dix ans d'existence et ses centaines de...

Ils vont rouler à vélo de Londres à Monaco pour la sauvegarde des océans

La No Finish Line noue des liens en Chine pour organiser des courses caritatives...

1er septembre : grande journée des associations !

Une fête du livre entre audace et dédicace

L'Amade célèbre 50 ans d'actions humanitaires à Monaco

Mis à jour le 07/11/2016 à 05:04 Publié le 07/11/2016 à 05:04
Le souverain et le président de l'Amade Monaco, Jean-Pierre Campana, ont fêté le 50e anniversaire de l'association au cours d'un gala  à la salle Empire.

Le souverain et le président de l'Amade Monaco, Jean-Pierre Campana, ont fêté le 50e anniversaire de l'association au cours d'un gala à la salle Empire. Photo Philippe Fitte

L'Amade célèbre 50 ans d'actions humanitaires à Monaco

Créée en 1966 par la princesse Grace, l'antenne monégasque de ce fleuron associatif mondial multiplie les initiatives dans les domaines de l'éducation, la santé et l'enfance

C'est l'une des plus anciennes associations humanitaires de Monaco. L'Amade Monaco vient de célébrer son cinquantième anniversaire au cours d'un gala en présence du souverain, président d'honneur de l'association impulsée par sa mère. Trois ans après l'Amade Mondiale, la princesse Grace avait, en effet en 1966, créé l'Amade Monaco. Une antenne qui s'est développée en un demi-siècle autant à l'international qu'en Principauté.

« Nous avons porté beaucoup de projets ces dernières années à Madagascar dans le domaine de la...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct