“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'humoriste Hassan de Monaco fait le show aux Variétés

Monstre sacré du théâtre, Jean Piat est décédé à presque 94 ans

Gérard Depardieu ajoute une nouvelle date à son spectacle prévu à Antibes en sep...

Jacques Moscato, auteur de Castello aux éditions Upblisher, situe sont roman en Toscane, lieu de poésie et d'amour, mais aussi terre de son héros malgré lui, Paolo.

Jacques Moscato : compositeur de romans

Plus que deux spectacles avant la clôture de la 48e saison estivale au Théâtre d...

Mondial du théâtre amateur: 60 ans de scènes ouvertes au monde... et pas une ride!

Mis à jour le 18/08/2017 à 09:25 Publié le 18/08/2017 à 09:24
Une troupe venue du Bangladesh lors de la dernière édition organisée en 2013.

Une troupe venue du Bangladesh lors de la dernière édition organisée en 2013. Photo Mondial du Théâtre

Mondial du théâtre amateur: 60 ans de scènes ouvertes au monde... et pas une ride!

Pionnier dans la promotion des performances au niveau amateur, le Festival de théâtre monégasque créé en 1957 revient, la semaine prochaine, pour une 16e édition emplie de vitalité culturelle

Seules une canne et une légère baisse auditivetrahissent le temps qui sépare Max Brousse de sa jeunesse ébranlée par la création «du premier festival international dédié aux performances du théâtre amateur».

Aujourd’hui âgé de 94 ans, l’ancien élève de Robert Manuel, professeur à la Comédie-Française, pourrait parler des heures de cette création 100 % monégasque.

"J’avais reçu un mandat du conseil communal pour représenter la Principauté devant l’association internationale du Théâtre amateur (AITA)", se remémore-t-il.

Du haut de ses 23 ans, ce passionné des planches ose alors proposer cette idée de festival à chaque membre de l’AITA, cinq ans après la création cette association. L’événement reviendrait tous les deux ans au calendrier.

Une formule pensée avec, entre autres, son frère Guy Brousse, René...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct