“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monstre sacré du théâtre, Jean Piat est décédé à presque 94 ans

Gérard Depardieu ajoute une nouvelle date à son spectacle prévu à Antibes en sep...

Jacques Moscato, auteur de Castello aux éditions Upblisher, situe sont roman en Toscane, lieu de poésie et d'amour, mais aussi terre de son héros malgré lui, Paolo.

Jacques Moscato : compositeur de romans

Plus que deux spectacles avant la clôture de la 48e saison estivale au Théâtre d...

Les danseurs du « Millénium Dance Center » dimanche.	(DR)

Théâtre et danses des quatre coins du monde ce week-end

Les acteurs amateurs ont assuré comme des pros !

Mis à jour le 14/06/2018 à 05:16 Publié le 14/06/2018 à 05:16
Les jeunes du collège Bellevue ont fait bien rire le public dans « Destination : le rêve », une pièce faite de rebondissements et de suspense.

Les jeunes du collège Bellevue ont fait bien rire le public dans « Destination : le rêve », une pièce faite de rebondissements et de suspense. S.I.

Les acteurs amateurs ont assuré comme des pros !

Le Festival de théâtre amateur « Coups de théâtre », qui s'est déroulé salle Michel-Daner, s'est achevé dimanche 10 juin avec la pièce « Destination : le rêve », co-écrite par Mathis Châtillon (lui-même acteur) et Elodie Le Saint, qui l'ont mise en scène avec Céline Dervieux.

Le Festival de théâtre amateur « Coups de théâtre », qui s'est déroulé salle Michel-Daner, s'est achevé dimanche 10 juin avec la pièce « Destination : le rêve », co-écrite par Mathis Châtillon (lui-même acteur) et Elodie Le Saint, qui l'ont mise en scène avec Céline Dervieux. Les acteurs étaient les élèves du collège Bellevue, qui ont assuré une excellente performance.

C'est le résultat d'un travail intense mené...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct