“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La Niçoise Alizé Cornet défend Serena Williams et sa combinaison

Dans le viseur des équipes de tournage.

Course-poursuite dans la vieille ville

Fiona Ferro: "Je ressors presque frustrée" de Roland-Garros

La Niçoise Alizé Cornet file au 2e tour de Roland-Garros

Deux Niçois sur les courts des "grands" à Rolland-Garros

Rafael Nadal définitivement dans la légende de Monte-Carlo

Mis à jour le 17/04/2016 à 17:43 Publié le 17/04/2016 à 17:47
Nadal, vainqueur pour la neuvième fois à Monte-Carlo.

Nadal, vainqueur pour la neuvième fois à Monte-Carlo. Photo Jean-François Ottonello.

Rafael Nadal définitivement dans la légende de Monte-Carlo

L'Espagnol a remporté pour la neuvième fois le tournoi monégasque, dimanche, en battant le Français Gaël Monfils 7-5, 5-7, 6-0.

Intouchable.

Rafael Nadal a confirmé, dimanche à Monte-Carlo, sa domination mondiale sur terre battue en battant Gaël Monfils en finale du Masters 1000, 7-5, 5-7, 6-0.

Et l'Espagnol a ainsi retrouvé cette année son trophée préféré qu'il avait conquis de 2005 à 2012.

Au cours d'un match d'une rare intensité où les deux joueurs se sont rendu coups pour coups, breaks pour breaks, le sixième joueur mondial a du batailler dur face à la Monf' qui rêvait d'imiter Cédric Pioline, dernier Français a avoir emporté le tournoi en 2000.

Après un premier set enlevé 7-5, l'Espagnol a vu Gaël Monfils, soutenu par le public, revenir à la marque. Pour, à son tour, rafler le deuxième set sur le même score.

Mais le plus dur restait à faire dans ce dernier set. Et Monfils a fini par s'écrouler sous les coups de l'intraitable Rafa qui a écourté la finale en lui infligeant un douloureux 6-0.

L'Espagnol a remporté, dimanche, le 68e tournoi de sa carrière.

à partir de 1 €


La suite du direct