“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La Niçoise Alizé Cornet défend Serena Williams et sa combinaison

Dans le viseur des équipes de tournage.

Course-poursuite dans la vieille ville

Fiona Ferro: "Je ressors presque frustrée" de Roland-Garros

La Niçoise Alizé Cornet file au 2e tour de Roland-Garros

Deux Niçois sur les courts des "grands" à Rolland-Garros

Novak Djokovic au Monte-Carlo Rolex Masters: "Tout ça me paraît irréel"

Mis à jour le 13/04/2016 à 09:46 Publié le 13/04/2016 à 09:43
Novak Djokovic au Monte-Carlo Rolex Masters

Novak Djokovic au Monte-Carlo Rolex Masters Photo JFO

Novak Djokovic au Monte-Carlo Rolex Masters: "Tout ça me paraît irréel"

N.1 mondial, au sommet de son art, Novak Djokovic ne boude pas son plaisir. Il rentre en lice aujourd’hui au Monte-Carlo Rolex Masters

Double face : on le dit perfectionniste, réfléchi, parfaitement organisé, mais aussi, en privé capable de fantaisie, drôle, doué pour les imitations. Novak Djokovic, alias ‘‘Nole’’ parle le Serbe, une langue slave, mais aussi le Français, l’Anglais, l’Allemand et l’Italien. Pas si mal ! Depuis 8 ans, il réside à Monaco. Enfant, originaire du Kosovo, il se réveillait la nuit pendant les bombardements et découvrait le regard effrayé de sa mère. Marié à Jelena depuis 2005, ils ont un petit garçon, Stefan, 4 ans. Issu d’une famille de skieurs (son père, son oncle et sa tante étaient des champions sur les pistes) ne lui dites pas qu’il n’a pas le sens des glissades, même sur terre… Certes, il court toujours après...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct