“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Il n'y aura désormais plus de moteur diesel dans les voitures Porsche

Avis aux fans, la première version de la Playstation va sortir en console miniat...

VIDÉO. Tout ce qu'il faut savoir sur les nouveaux iPhone Xs, Xs Max et Xr

Monaco sera le premier pays au monde à être couvert par la technologie 5G!

Santé, administration, éducation... Comment Monaco prépare sa révolution numériq...

Bertrand Piccard: "L’esprit pionnier, c’est faire mieux que ce qu’on croit"

Mis à jour le 12/07/2016 à 11:54 Publié le 12/07/2016 à 11:48
AGENCE MONACOSOLAR IMPULSE CEN TRE DE CONTROLE MONACO AVEC BERTRAND PICCARD

Bertrand Piccard: "L’esprit pionnier, c’est faire mieux que ce qu’on croit"

Bertrand Piccard, le père de Solar Impulse a assisté hier à l’aube au décollage depuis le centre de controle du projet à Monaco. C'est tout naturellement qu'il s'est prêté au jeu de l'interview

Que s’est-il passé depuis l’atterrissage le 24 juin dernier à Séville?
Après chaque très long vol, comme celui que j’ai fait au-dessus de l’Atlantique, il y a une maintenance de l’avion. Nous avons changé des pièces, vérifié d’autres. L’avion est en parfait état. Puis nous avons attendu la bonne fenêtre météo car il y avait des zones sur la Méditerranée qui n’étaient pas encore dégagées. C’est presque une des plus longues escales que nous avons faites cette année. Ceci aussi car nous ne pouvions pas arriver en Égypte avant la fin des fêtes du Ramadan, pour des questions de logistique administrative.

Cette étape au Caire revêt un symbole particulier pour vous?
En effet, Solar Impulse va arriver au pays où l’idée est née. J’ai atterri en Égypte après mon tour du monde en ballon. C’est là que j’ai eu...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct