“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

6 questions que l’on se pose sur les voitures électriques

Facebook annonce une série de mesures pour lutter contre la manipulation politiq...

Après Facebook, l'application de rencontres gay Grindr critiquée sur son utilisa...

Un accès privilégié pour les Youtubeurs lors du salon Top Marques

Le fils de Roger Moore lance un bouquet de chaînes télé monégasques

30 étudiants présentent à Paris leur vision du Monaco de demain

Mis à jour le 11/01/2018 à 18:55 Publié le 11/01/2018 à 18:51
Le jury a examiné les projets des étudiants à l'école 42 de Xavier Niel

Le jury a examiné les projets des étudiants à l'école 42 de Xavier Niel Photo Arnault Cohen

30 étudiants présentent à Paris leur vision du Monaco de demain

Trente étudiants en informatique, design, commerce et tourisme travaillent depuis plusieurs semaines sur la création de six projets de "smart city" destinés à améliorer la vie des touristes à Monaco. Ils ont présenté leur travail ce jeudi au jury, à l'Ecole 42 fondée par Xavier Niel à Paris.

« Excusez-moi, c'est un peu le rush, là. On doit présenter notre projet dans vingt minutes. » Yann Darlet est l'un des trente étudiants qui bossent depuis mardi matin, d'arrache-pied, à la construction d'un projet d'application destinée à faciliter la vie des touristes à Monaco. Bérengère, Nazarin, Hanna, Anatole, Konstantin et lui ont inventé le concept baptisé « Monactiv' ».

"L'application propose des itinéraires touristiques personnalisés en fonction des envies et des centres d'intérêt des touristes", explique Yann, que nous avions rencontré à Monaco début décembre, au terme de deux semaines passées à découvrir toute la richesse touristique de la Principauté.

smart city monégasque

Ces étudiants en informatique, tourisme, design et commerce participent au programme "Smart City Monaco" lancé par le gouvernement princier, en collaboration avec l'association Matrice, affiliée à l'Ecole 42, fondée à Paris par Xavier Niel, le patron de Free et actionnaire majoritaire de Monaco Telecom.

Ce jeudi après-midi, c'est dans les locaux de cette école atypique, sans doute l'une des meilleures au monde dans le développement informatique, sans prof, ni cours et totalement gratuite, que le jury s'est réuni pour examiner les six projets conçus par les étudiants depuis mardi matin.

Au terme de ce hackathon, un processus créatif intensif et limité dans le temps, les six projets ont été analysés, étudiés, amendés et réorientés par un jury présidé par le ministre d'Etat Serge Telle.

des hologrammes en ville

En fin de journée, après une visite de l'école 42 orchestrée par Xavier Niel, le jury a rendu son verdict et désigné le projet "Go Monaco" comme son coup de coeur toutes catégories. Le principe est simple: le touriste indique sur l'application ses centres d'intérêt, ses envies et le temps qu'il restera à Monaco, et un parcours lui sera proposé.

Autre volet de ce projet: la création d'hologrammes touristiques installés partout en ville. Un personnage qui sortirait de l'écran pour livrer aux visiteurs, dans la langue de son choix, toute une série d'informations touristiques. Dans le jury, on imagine même que ces hologrammes pourraient être des personnalités monégasques. Des footballeurs, par exemple.

"mon admiration pour le travail accompli"

Les trente étudiants répartis dans ces six groupes ont maintenant neuf mois pour développer leur projet et fonder, chacun, une startup à Monaco.

"Je veux vous dire mon admiration pour le travail que vous avez accompli, leur a déclaré le ministre d'Etat Serge Telle. En quinze jours, vous avez compris Monaco et nos besoins (...). Aidez-nous maintenant à faire de Monaco un pays technologiquement en avance."

Avant que le jury monégasque ne se réunisse, Xavier Niel, le patron de Free et créateur de l'école 42, a fait visiter au ministre d'Etat son établissement atypique.
Avant que le jury monégasque ne se réunisse, Xavier Niel, le patron de Free et créateur de l'école 42, a fait visiter au ministre d'Etat son établissement atypique. Photo Arnault Cohen

La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres