“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Avis aux fans, la première version de la Playstation va sortir en console miniat...

VIDÉO. Tout ce qu'il faut savoir sur les nouveaux iPhone Xs, Xs Max et Xr

Monaco sera le premier pays au monde à être couvert par la technologie 5G!

Santé, administration, éducation... Comment Monaco prépare sa révolution numériq...

Il pourrait prédire la météo 15 jours à l'avance, comment le satellite Aeolus va...

30 étudiants mobilisés pour construire l'avenir numérique de Monaco

Mis à jour le 08/12/2017 à 08:53 Publié le 08/12/2017 à 08:53
Ces 30 étudiants  vont travailler pendant neuf mois à la création de nouveaux services numériques dédiés au tourisme.

Ces 30 étudiants vont travailler pendant neuf mois à la création de nouveaux services numériques dédiés au tourisme. Photo Manuel Vitali / Dir. Com.

30 étudiants mobilisés pour construire l'avenir numérique de Monaco

Ils sont étudiants à Paris, en informatique, tourisme, design et business. Ils viennent de passer deux semaines à Monaco pour élaborer des projets numériques destinés à faciliter la vie des touristes.

Leur mission: construire une Smart City monégasque. Trente étudiants venus de l'Ecole 42 fondée par Xavier Niel, de deux masters de tourisme, de l'Edhec et de l'école de design Strate se sont plongés dans le Monaco touristique durant deux semaines.

Le projet de Smart City monégasque est porté par le gouvernement princier, en collaboration avec l'association Matrice, affiliée à l'Ecole 42. Dans neuf mois, ils fonderont six startups et développeront six projets numériques destinés à faciliter la vie des touristes en Principauté.

Nous avons rencontré deux d'entre eux, Amélie Boutebel et Yann Darlet. Ils livrent ici quelques idées qui pourraient voir le jour l'été prochain.

"dans la peau de touristes"

Amélie Boutebel, 21 ans, suit un master de tourisme à l’Upem, l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée. Yann Darlet, 31 ans, est étudiant à l’École 42, ce concept fou pensé par Xavier Niel pour aider les jeunes à percer et exploser dans le domaine des hautes technologies.

Il y a encore trois semaines, ils ne se connaissaient pas. Depuis, ils ne se quittent plus. Et il en sera ainsi pendant neuf mois. Le temps d’une grossesse, celle qui permettra de donner naissance à une startup chargée de développer un nouveau service numérique au profit des touristes.

Amélie, Yann et les 28 autres étudiants du projet Smart City ont parcouru la Principauté dans tous les sens. "Nous nous sommes mis dans la peau de touristes, nous avons rencontré tous les acteurs locaux intéressés de près ou de loin à l’activité touristique", résume Amélie. "L’avantage de ce petit pays, c’est que nous avons une proximité avec tous les acteurs locaux du secteur", poursuit Yann.

commander les feux rouges

Les idées commencent déjà à germer, à fuser. "Pour gérer le flux important de piétons sur les lieux touristiques, commence Yann, on pourrait installer des capteurs partout qui permettraient de proposer des parcours optimisés aux touristes, en évitant la foule, les files d’attente. Peut-être via une application sur le smartphone."

Amélie enchaîne: "Là aussi grâce à des capteurs et de savants calculs de la circulation globale, il serait possible de faire passer au vert plus rapidement certains feux et de fluidifier ainsi la circulation."

LA PLACE DU PALAIS EN RÉALITÉ AUGMENTÉE?

Yann, encore: "On pourrait proposer aux touristes des parcours spécifiques, sur le thème de l’arbre ou de l’Histoire, par exemple, avec des QR codes."

Amélie, toujours: "Et pourquoi pas la réalité augmentée? On pourrait se balader dans Monaco avec un casque de réalité virtuelle, observer la place du Palais aujourd’hui puis, avec le casque, voir comment c’était il y a cinquante ans."

"une expérience unique"

Ces deux étudiants-là ne manquent pas d’idées. Les 28 autres n’ont plus. Ce travail en commun et cette émulation de groupe ont des chances de donner vie à des innovations intéressantes. Yann y croit fermement : "Tout va se passer comme à l’École 42. La réussite se base sur la force de la jeunesse et des idées, un regard nouveau et extérieur sur Monaco, des étudiants qui s’engagent à travailler ensemble pour créer leur entreprise."

Amélie et Yann sont ravis de participer à cette aventure. « C’est une expérience unique, estime la jeune femme. Nous avons la chance d’être aidés pour créer notre entreprise, de surcroît dans un domaine qui me plaît, le tourisme de luxe. C’est super-enrichissant."

"CE GROUPE EST INCROYABLE"

"C’est une très grande aventure humaine, ajoute Yann. Ce groupe est incroyable, les jeunes sont motivés et le patchwork de nationalités et de spécialités est fantastique."

Aucun doute là-dessus : ces jeunes étudiants venus de Paris sont motivés pour créer de nouveaux services dans le secteur touristique et contribuer à bâtir la future Smart City monégasque.

Amélie Boutebel et Yann Darlet, plus motivés que jamais.
Amélie Boutebel et Yann Darlet, plus motivés que jamais. Photo Arnault Cohen

La suite du direct