“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le pari fou d'un ultra-trailer azuréen

Voici le onze de l'OGC Nice que vous voulez voir débuter à Montpellier

Tout ce qu'il faut savoir avant le match Montpellier - OGC Nice

Pas moins de 180 bénévoles sont nécessaires au bon fonctionnement de ce triathlon. Hier soir, ils étaient à l'honneur, avant de laisser la vedette, demain matin, aux triathlètes. Le réconfort avant l'effort...

Triathlon de Cap d'Ail, entre plaisir et compétition

Lundi, Salim, Walid et Yanis, joueurs et éducateurs du football Club de Beausoleil, ont paraphé le contenu de leur « mission », en en présence des personnalités à la Mission locale.

Trois joueurs du Football club s'impliquent auprès de la jeunesse

Yayou, le supporter masqué de l'AS Monaco sur Twitter

Mis à jour le 27/08/2017 à 05:02 Publié le 27/08/2017 à 05:02
10 616 abonnés pour cet amoureux de l'AS Monaco.

10 616 abonnés pour cet amoureux de l'AS Monaco. Twitter

Yayou, le supporter masqué de l'AS Monaco sur Twitter

Depuis 2013, Yannick régale ses 10 616 abonnés par son humour et sa mauvaise foi assumée

Il mesure entre 1,70 m et 1,80 m, porte une légère barbe, arbore un costard cravate… et gazouille sur Twitter sous les traits d'une belle blonde. Lui, c'est Yannick, alias "Yayou" pour les twittos.

« J'ai 26 ans, j'habite à Menton et je suis employé de banque en Principauté, se présente-t-il. Je ne mets aucune photo de moi pour me protéger. Il y a des personnes mal intentionnées, c'est dangereux. J'utilise une photo d'actrice, en rajoutant toujours une petite touche de Monaco pour attirer l'attention. Mais les gens savent que je suis un garçon et les nouveaux le découvrent rapidement. »

Tout a commencé un jour de derby

S'il supporte le club du Rocher depuis 1997 et ses 6 ans - « Mon grand-père m'emmenait au stade et m'a fait découvrir les matchs à l'époque des Barthez et des Trezeguet » -, le...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct