“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Bahoken vient d'ouvrir le score : Monaco ne reviendra pas et signe un début de saison calamiteux... La faute à qui ?

Monaco sombre en silence

Le Chabloz'Sports Days Summer 2018 s'est tenu à Villefranche. Le rendez-vous était organisé pour les personnes amputées.

Villefranche-sur-Mer : des sportifs comme les autres

Leonardo Jardim: "Je n’ai pas aimé notre attitude, ça, il faut le changer"

Le match, le but en vidéo, la stat... Ce qu'il faut retenir de la défaite de l'A...

Jemerson tétanisé, Chadli transparent... Voici les notes des Monégasques après l...

Valentin Lavillenie, la mascotte masquée

Mis à jour le 24/08/2016 à 12:02 Publié le 24/08/2016 à 11:57
« Boubavillenie », un duo haut perché qui a su tromper son monde dans le clip de l’ASM.

« Boubavillenie », un duo haut perché qui a su tromper son monde dans le clip de l’ASM. Photo ASM

Valentin Lavillenie, la mascotte masquée

Souvenez-vous. 6 août dernier. Manifestement frustré de ne pas avoir été retenu dans la sélection monégasque en route pour Rio, Bouba – mascotte de l’ASM – publiait une vidéo de ses exploits athlétiques au Louis-II

Un 100 mètres – presque – en cadence.Un saut en longueur peu académique.Et, surtout, un envol bluffant du pachyderme à la perche! Dernière performance qui nous avait mis la puce à l’oreille…Tellement suspecte que l’Agence mondiale antidopage aurait alors pensé diligenter une enquête avec expertise des cacahuètes de Bouba à l’appui.

Mais c’est bien connu, un éléphant ça trompe énormément! Et, ce lundi, le masque tombait… Bouba n’était autre que Valentin Lavillenie! Un perchiste, un vrai.Et pas des moindres. Le genre de mec qui culmine à 5,80 mètres en salle s’il vous plaît. Un athlète en devenir qui s’entraîne très souvent à Monaco – «ma seconde maison» – et s’est mué, le temps d’un clip de l’ASM, en «Sergueï Bouba». En tribunes hier, la mascotte masquée s’est confiée, qualification pour la Ligue des Champions en poche.

Comment est née cette vidéo?
Au match contre Fenerbahçe, Bouba est passé devant nous en pesage et j’ai envoyé une photo à Jean-Philippe (Dubois)...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct