“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

AS Monaco-Nîmes (1-1): les notes des joueurs monégasques

"S'il y a urgence? Oui": les réactions de l'AS Monaco après le nul concédé à dom...

Le match, les buts en vidéo, la stat': ce qu'il faut retenir du match nul entre ...

L'AS Monaco bute sur une courageuse équipe de Nîmes et doit se contenter du nul ...

L'AS Monaco bousculée par Nîmes à la pause (1-1)

Transat Jacques Vabre: le bateau monégasque Malizia II attendu lundi au Brésil

Mis à jour le 19/11/2017 à 17:01 Publié le 19/11/2017 à 16:57
Le Malizia II en baie de Monaco, quelques mois avant le départ de la transat Jacques Vabre.

Le Malizia II en baie de Monaco, quelques mois avant le départ de la transat Jacques Vabre. Photo Michael Alesi

Transat Jacques Vabre: le bateau monégasque Malizia II attendu lundi au Brésil

Le bateau aux couleurs de Monaco est en passe de remporter son pari en coupant la ligne de la transat Jacques Vabre aujourd’hui. Sauf accident, il terminera 4e dans la catégorie des Imoca.

Le vaisseau amiral du Yacht-club de Monaco est attendu lundi à Salavador de Bahia, au Brésil. Pour une première participation à la transat Jacques Vabre, une épreuve de renom international, Malizia II devrait franchir la ligne d’arrivée vers 13 h (heure française).

Supervisé par Pierre Casiraghi et skippé par le navigateur allemand Boris Herrmann et le Français Thomas Ruyant, le bateau monégasque, parti du Havre le 5 novembre avec 73 autres concurrents, évolue dans la catégorie Imoca, celle des monocoques de 18 mètres.

"Très clairement, nous voulons décrocher un podium, confiait Boris Herrmann peu avant le départ de la transatlantique. Et si les conditions météo le permettent, ce serait génial de franchir la ligne d’arrivée avant le 19 novembre, jour de la Fête nationale monégasque."

exploit en vue

Le pari du skipper allemand est quasiment gagné. Malizia II devrait décrocher une très belle quatrième place au lendemain de la Fête nationale. Son bateau est attendu deux jours après les vainqueurs en Imoca, Jean-Pierre Dick et Yann Eliès (Saint-Michel – Virbac), qui ont coupé la ligne samedi à 21h11 (heure française), après 13 jours, 7 heures et 36 minutes de course.

Mine de rien, c’est un exploit qui se profile à l’horizon. Les skippers qui défendent les couleurs de la Principauté ont fait preuve d’une remarquable adaptation avec peu de navigation en amont par rapport aux autres concurrents.

Depuis le mois de juin et l’arrivée du bateau, Boris Herrmann a établi avec Pierre Casiraghi le record Monaco-Calvi. Avec Thomas Ruyant, il n’a navigué sur Malizia II que lors de convoyage. Les deux navigateurs ont ainsi réussi à trouver leur rythme face à des équipages extrêmement rodés, en particulier les trois qui se retrouvent sur le podium en Imoca, et faisaient figure de favoris.

au pied du podium

A priori, leurs poursuivants, qui se trouvaient à 100 miles nautiques ce dimanche, ne pourront pas rattraper Malizia II.

Selon le Yacht-club de Monaco, qui les a contactés dimanche, Boris Herrmann et Thomas Ruyant seraient très heureux de décrocher cette 4e place pour la première participation du bateau rouge et blanc à la célèbre Route du rhum.

à partir de 1 €


La suite du direct