“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Raggi titulaire avec l'AS Monaco contre Nîmes, Golovin sur le banc

Tout ce qu’il faut savoir avant le match Monaco - Nîmes

Kismet

Menton a débuté le championnat par une défaite.	(DR)

Menton handball tombe à domicile pour la première

L'ASRCM débute à domicile dimanche contre La Fontonne 2

Six jeunes découvrent le jet-ski à bras avec la championne monégasque, Lisa Caussin-Battaglia

Mis à jour le 10/09/2018 à 08:25 Publié le 10/09/2018 à 13:00
Les stagiaires ont pu chevaucher la machine de Lisa Caussin-Battaglia.

Les stagiaires ont pu chevaucher la machine de Lisa Caussin-Battaglia. Photo J.B.

Six jeunes découvrent le jet-ski à bras avec la championne monégasque, Lisa Caussin-Battaglia

La semaine dernière, six jeunes ont découvert l’activité au sein du Roca Jet Club, bénéficiant notamment des conseils de la championne locale, Lisa Caussin-Battaglia

Durant cinq jours, six stagiaires âgés de 16 à 21 ans ont appris à dompter une bête: le jet à bras*. Et quoi de mieux pour ces derniers que de participer à cette école de pilotage entourés des membres du Roca Jet Club et de Lisa Caussin-Battaglia, représentante monégasque aux championnats du monde UIM?

"Nous souhaitons faire découvrir notre activité et le RJC, raconte Jean-Paul Bessero, moniteur et responsable du club. Le but de cette action est de renouveler nos membres par des jeunes motivés, qui ont envie de partager des choses avec nous".

Alors, en ce vendredi matin, les organisateurs ont prévu une course d’endurance en tandem (avec des relais d’un quart d’heure), à laquelle participait également la championne locale. La récompense?

Un tour avec la machine de course de Lisa! Les consignes étaient passées – "On est là pour faire du sport et pour se faire plaisir" –, tout comme les avertissements – "Disqualification en cas de comportement anti-sportif" –.

"Ils doivent avoir du respect"

Parce que le but du stage n’était pas seulement de leur apprendre à piloter. C’était également de les former à la sécurité et les pousser vers l’autonomie: préparer le matériel, sortir les jets puis les rincer…

"Ils ne sont pas là pour faire du manège. On leur parle de la réglementation et des nuisances, du respect du cadre. Les machines sont mises à disposition par le club et par des bénévoles, alors ils doivent avoir du respect, assure Jean-Paul Bessero. C’est formidable de voir des jeunes qui ne connaissaient rien à l’activité et qui, finalement, réalisent une véritable course d’endurance".

Elle aura duré une heure, ravissant tous les participants qui, pour conclure cette semaine d’école, partageaient un barbecue: "On sent que ça pousse, certains des stagiaires ont déjà des ambitions de compétition. On verra avec l’équipe encadrante ce qu’on peut leur proposer et comment les intégrer avec plaisir au sein de notre association".


* Le CO2 rejeté par les machines durant l’école sera compensé financièrement par le club en collaboration avec Monaco Carbon Offsetting de la Fondation Prince Albert II de Monaco.


La suite du direct